Maroc: Ouverture de la 3ème édition du Forum Africain des managers territoriaux

Maroc: Ouverture de la 3ème édition du Forum Africain des managers territoriaux

Du 10 au 14 Juin 2019 à Ifrane, l’Académie Africaine des Collectivités Territoriales de Cités et Gouvernements Locaux Unis d’Afrique (CGLU Afrique), le Conseil Régional de Fès-Meknès et l’University Al Akhawayn d’Ifrane, organisent la 3ème édition du Forum Africain des Managers Territoriaux et des Instituts de Formation ciblant les Collectivités Territoriales.

Cette troisième édition du Forum entre dans le cadre de la célébration de la Journée Internationale de la Fonction Publique (décidée par l’Assemblée Générale de l’ONU le 23 Juin de chaque année) et de la mise en œuvre de la Résolution de l’ONU N° 72/235 en date du 20 Décembre 2017 sur le Développement des Ressources Humaines qui dispose que « La mise en valeur des Ressources Humaines est la clef de voûte du développement économique, social et environnemental (…) la santé et l’éducation sont au cœur de la mise en valeur des ressources humaines”.

Le Forum bénéficie de l’appui du Ministère de l’Intérieur du Maroc (Direction Générale des Collectivités Locales), du Ministère Délégué auprès du Chef du Gouvernement chargé de la Réforme de l’Administration et de la Fonction Publique, de l’Association des Régions du Maroc (ARM), de l’Association Marocaine des Présidents des Conseils Communaux (AMPCC), du Conseil de la Région de Fès-Meknès et de l’Université Al Akhawayn d’Ifrane.

Le thème retenu pour l’année 2019 est : « Le financement de l’apprentissage, de la formation et du renforcement des capacités des élus locaux et du personnel des Collectivités Territoriales en Afrique ».

La question des moyens et des ressources demeure un grand défi, pour ne pas dire un réel obstacle, pour la mise à niveau de l’Administration publique locale, pour la modernisation de la Gestion des Ressources Humaines des Collectivités Territoriales et pour l’apprentissage, la formation et le renforcement des capacités du Capital Humain de ces entité, qu’il s’agisse des élus locaux/élues locales ou du personnel des Administrations Territoriales en Afrique.  Ce constat, ressort d’une multitude de rapports et d’études, y compris du 1er rapport sur les ressources humaines des CTD (édition 2018) de l’Observatoire des Ressources Humaines des Collectivités Territoriales Africaines de CGLU Afrique. En effet, les Administrations Locales en Afrique éprouvent toujours beaucoup de difficultés à attirer et à retenir des ressources humaines et des talents autant en quantité suffisante qu’en qualité.

 

Des études ont montré que les Administrations Territoriales fonctionnent avec moins de la moitié de l’effectif dont elles ont besoin pour être performantes. Le budget alloué en général à la gestion des ressources humaines (mécanismes de motivation dont les salaires, budget de formation, acquisition d’outils modernes de gestion des carrières, notamment l’informatisation des services et des procédures, etc…) est en en dessous des besoins des Collectivités Territoriales et en deçà des ambitions d’une administration publique territoriale performante. Aussi, les Etats, de même que les administrations territoriales elles-mêmes, sont dans l’obligation de se doter des moyens pour réellement investir dans le Capital humain au niveau territorial ».

Fort de ce constat, la 3ème édition du Forum Africain des Managers Territoriaux et des Instituts de Formation ciblant les Collectivités Territoriales se veut un cadre de discussion de la problématique du financement de l’apprentissage, de la formation et du renforcement des capacités ciblant les Collectivités Territoriales en Afrique. Ceci, afin de présenter les modèles réussis qui existent à travers le monde, et proposer des mécanismes innovants et durables pour l’ancrage de la Décentralisation en Afrique. Il offrira également un espace pour la sensibilisation, la formation et le renforcement des capacités sur l’état de la mise en œuvre de l’Agenda 2063 de l’Union Africaine et des Agendas Globaux du Développement  (l’Agenda 2030 relatif aux Objectifs de Développement Durable (ODD), le Nouvel Agenda Urbain, l’Agenda du Climat, le Protocole de Sendai sur la prévention des risques de catastrophes et les Conventions africaine et internationale sur la prévention et la lutte contre la Corruption).

Des représentants des Gouvernements, des Collectivités Territoriales, des Organisations internationales, des Managers territoriaux, des Représentants des Etablissements de formation, ainsi que des représentants du Secteur privé et de la Société civile seront ainsi rassemblés pendant 5 jours pour plancher sur les alternatives concrètes à offrir pour un modèle de financement adapté à l’environnement africain et pour se mettre à niveau par rapport à la mise en œuvre des engagements africains et mondiaux.

L’ouverture officielle du Forum verra la participation de :

  • Monsieur Mohand Laenser, Président de l’Association des Régions du Maroc (ARM), Président du Conseil Régional de Fès-Meknès ;
  • Des Représentants du Gouvernements du Royaume du Maroc ;
  • Des représentants des Collectivités Territoriales du Maroc.
  • Monsieur Driss Ouaouicha, Président de l’Université Al Akhawayn d’Ifrane ;
  • Monsieur Jean Pierre Elong Mbassi, Secrétaire Général de CGLU-Afrique.

Le Forum servira aussi de cadre pour la tenue de 4ème Réunion du Conseil Académique de l’Académie Africaine des Collectivités Territoriales (ALGA) de CGLU Afrique et qui sera marqué par une revue par les Pairs entre les Instituts d’ancrage africains de ALGA, une présentation du Bilan de l’Académie et des orientations stratégiques pour le futur.

Source: uclga.org

Précedent Assainissement: Les populations d'Ebolowa réclament 100 millions à HYSACAM!
Suivant Développement local: Les indications géographiques explorées par le MINMIDT

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 625 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Cameroun

Construction d’autoroutes : bientôt des indemnisations aux populations

La question qui a longtemps provoqué le grincement de dents des riverains sera résolue dans les prochains jours. Selon le ministre des travaux publics, plusieurs bénéficiaires seront effectivement indemnisés afin

Actu

Commune de Douala 5ème : Démission surprise d’Elimbi Lobè

Le conseiller municipal SDF Abel Elimbi Lobè, a présenté sa lettre de démission le 16 octobre 2018, à sa hiérarchie. Le conseil municipal a déposé sa démission à la surprise

Actu Cameroun

Orages à Meyomessi : Paul Atanga Nji se rapproche des populations

Le ministre de l’administration territoriale, a offert au nom du chef de l’Etat Paul Biya, une aide financière et du matériel de construction à ces habitants du département du Dja-Et-Lobo,

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire