Africités 2015: Réseaux et institutions mobilisés autour des collectivités locales

Africités 2015: Réseaux et institutions mobilisés autour des collectivités locales

Ce ne sont pas moins de 26 sessions qui ont été organisées à l’initiative des réseaux, institutions et villes qui souhaitent renforcer leurs relations avec les collectivités locales africaines.

Les thématiques de ces sessions ont été portées par UN Habitat, CGLU, l’UNESCO, la Banque Mondiale, Cities Alliance, le NEPAD, le FEICOM, les villes de Dakar, Bamako et les collectivités locales du Mali. Ces acteurs ont planché sur l’économie et les finances locales la promotion de l’investissement en Afrique, les enjeux de l’urbanisation, les avancées de la décentralisation, le rôle des femmes à l’émergence des territoires, la résilience des villes, la modernisation des logements et la question des bidonvilles. Les débatteurs ont insistés sur le financement des investissements urbains, l’accès des populations les plus pauvres aux services publics locaux.

Le triptyque Maires, Ministres en charge des Collectivités locales et Partenaire au développement a été invité à renforcer ses actions et la résilience pour réduire les risques urbains. Les schémas d’aménagement des villes doivent permettre de trouver des solutions durables à la croissance rapide des villes, tout autant que le rôle économique des villes doit être pris en compte. Il a été fortement recommandé de mettre en place des services dédiés à la production statistique. Un point important souligné, c’est l’établissement des partenariats urbains transfrontaliers. Car l’urbanisation est le reflet de la croissance économique et par conséquent une opportunité de développement, mais elle est aussi un facteur de risque sur le chemin de l’accès à l’objectif des villes résilientes. D’où la nécessité de développer des canaux d’échanges entre les collectivités à travers le partage d’expériences en matière de gestion des services publics locaux. De même, l’urbanisation et l’investissement urbain devraient être envisagés prioritairement comme un investissement dans la production.

Précedent Sommet Africités : Que retenir de Johannesburg 2015 ?
Suivant Africités 2015 : Analyse des questions identifiées en Afrique du Sud

Auteur

Kamdem Souop
Kamdem Souop 299 Articles

Écrivain, éditeur et spécialiste de communication sur le changement de comportement social, il dirige le journal en ligne www.villesetcommunes.info et la chaîne de télévision www.villesetcommunes.tv.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Afrique

Bénin : Lancement d’une foire internationale par la commune de Paragou

Le maire de la commune de Parakou, Charles Toko, a répondu présent à la cérémonie de lancement des activités de la 2ème édition de la foire de Parakou, prévue du

Actu Afrique

Burkina : le SYNACSAB en sit-in

Attirer l’attention du gouvernement sur la nécessité de professionnaliser le corps des administrateurs civils et de stabiliser la fonction de secrétaire général de collectivité territoriale. C’est la principale raison de

Actu Afrique

Orientation : Dans l’attente de la Charte africaine de la décentralisation

Depuis le Sommet Africités tenu à Windhoek en Namibie en mai 2000, les collectivités territoriales du continent avaient posé les prémisses d’une structuration du mouvement africain des autorités locales et

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire