Developpement urbain : Le Mozambique songe à un programme national

Developpement urbain : Le Mozambique songe à un programme national

Il s’agira pour le gouvernement mozambicain de promouvoir la résilience urbaine et locale, avec l’aide de la Banque Mondiale.

Au Mozambique le gouvernement envisage de mettre un programme de développement urbain et local à plus de 110 millions de dollars américains. C’est ce que rapporte l’agence de presse Macauhub, citant un communiqué du ministère de l’Administration et de la fonction publique.

Le nouveau programme, financé par la Banque mondiale, vise essentiellement à renforcer la performance des institutions publiques, tout en fournissant de meilleures infrastructures et des services de base aux entités locales.

Il sera divisé en trois sous-projets distincts dont le premier, concernant les infrastructures urbaines et les services municipaux, devrait coûter environ 85 millions $.

Le second sous-projet, concernant la décentralisation et les réformes institutionnelles, devrait coûter environ 20 millions $, tandis que le dernier concernant la gestion, est estimé à environ 5 millions $.

Notons que quatre provinces  (Gaza, Niassa, Zambézia et Sofala) et 21 municipalités devraient être touchées par ce nouveau programme, prévu pour s’étaler sur la période 2020-2024.

Source : Ecofin

Précedent Changement climatique : Les sols en danger selon un rapport alarmant du GIEC !
Suivant Changement climatique : Un trésor à 125 milliards pour les géants pharmaceutiques

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 859 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu

Yaoundé – Marché Mokolo : Démarrage des travaux d’aménagement

Le tracé principal d’un des plus grands espaces marchands de la capitale, connait une réfection entamée le 27 février 2019 sous la supervision de la commune de Yaoundé 2.

Actu

Conseil constitutionnel : Clément ATANGANA aux commandes

L’homme de 77 ans, tout premier président du conseil constitutionnel, compte 50 ans d’expérience dans le domaine de la législation et la magistrature. Magistrat à la retraite depuis 2015, redevenu

Actu

Mobilité Urbaine en Afrique : Le Cameroun abrite les travaux de la 3ème conférence

En posture de représentante personnelle du Premier Ministre du Cameroun, Joseph Dion Ngute, empêché, Célestine Ketcha Courtès a ouvert solennellement les travaux de la 3ème conférence sur la mobilité urbaine

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire