Aménagement routier : les travaux relancés au boulevard de la République

Aménagement routier : les travaux relancés au boulevard de la République

Conduite par le génie militaire, la rénovation de cet axe situé en plein cœur de Douala sera achevée d’ici le 31 mai 2018.

Les engins du Génie militaire déployés sur le chantier du prolongement nord du Boulevard de la République, au lieu-dit Bonabo depuis plusieurs jours, augurent un bon signe pour les populations de cette partie urbaine.

Le Jeudi 19 avril 2018, le directeur de cette institution militaire, le colonel Jackson Kamgain, a effectué une visite d’évaluation sur le site.

Pour le génie militaire, les travaux devront s’achever d’ici au 31 mai prochain, si les conditions financières et météorologiques sont réunies selon le conducteur des travaux le commandant Camille Roger Melal.

Néanmoins, long de 2,5 kilomètres sur une emprise de 42m, le projet du prolongement nord du Boulevard de la République, était divisé en deux phases. La première portait sur les terrassements généraux et l’assainissement de premier ordre. Elle a été livrée en 2013.

De plus, d’après les éclairages du chef-chantier, l’ingénieur de génie civil Mouri Martin Suigabang, il s’agira d’un boulevard de 6 voies avec un terre-plein central et un pont sur le Tongo A Bassa d’une portée de 60 m, sur une largeur de 8m, capable de recevoir trois files de voitures. L’ingénieur a aussi expliqué qu’un dénivelé d’1m20 a été réalisé sur l’ouvrage, pour résorber le problème d’inondations.

Il est également prévu de larges trottoirs, de l’électrification, de la signalisation horizontale, des aménagements engazonnés et des ilots. Le chef de chantier a d’ailleurs relevé que le nombre de voitures qui passent est celui prévu pour la fin des travaux. Les objectifs sont multiples : le boulevard va fluidifier la circulation et améliorer la mobilité urbaine. Toutefois, les techniciens sur le terrain déplorent l’incivisme des populations, qui jettent les ordures de part et d’autre de la chaussée, malgré la présence de bacs à ordures. D’où une exhortation à plus de civisme et de discipline.

 

Source : Cameroon Tribune

 

Précedent Gouvernance locale : les femmes conviées à plus de responsabilités
Suivant CAN 2019 : évaluation des chantiers dans le littoral

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 397 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Cameroun

Assainissement urbain : Yaoundé à nouveau sous les eaux !

La pluie qui s’est abattue le 29 mai en fin d’après-midi, a une fois de plus plongé les artères de la cité-capitale dans d’effroyables inondations. Les Yaoundéens s’interrogent sur ce

Actu

Assainissement: La commune de Bangangté vient en appui à Yaoundé 6ème

Face au problème d’assainissement au quartier « acacias » à Biyémassi, la commune de Bangangté est venue en soutien samedi 19 janvier 2019.

Actu Cameroun

FEICOM : l’immeuble régional de l’Extrême-Nord inauguré

L’édifice qui a coûté 457,9 millions de FCFA a été inauguré le 22 mai à Maroua par Georges Elanga Obam, ministre de la Décentralisation et du Développement local. A la

1 Commentaire

Laisser un commentaire