CAN 2019 : évaluation des chantiers dans le littoral

CAN 2019 : évaluation des chantiers dans le littoral

Le gouverneur de la région Samuel IVAHA DIBOUA a entamé le 23 avril dernier, une visite des infrastructures sportives devant accueillir la compétition continentale.

Première étape de ces inspections par le numéro 1 de la région, le complexe de Japoma, dans l’arrondissement de Douala 5e.

Le chef de projet turc, Zeki Bozkurt, a précisé que le taux de réalisation est de 40%. En outre, les premiers éléments préfabriqués pour les gradins et les pré-dalles en béton armé sont déjà au Cameroun. Par ailleurs, les aménagements des aires de jeu du stade principal et des deux stades annexes ont commencé. Pour ce qui est des 21 jours de retard constatés par les experts de la Confédération africaine de football, lors de leur dernière visite de mars dernier, des mesures ont été prises pour y remédier. Coté ressources humaines, près de 150 personnes ont été recrutées pour les travaux en soirée et de nouvelles machines sont disponibles sur le site du chantier.

Par ailleurs, le gouverneur a poursuivi sa visite par le stade Mbappè Lepe et le « Mojas » de Bonamoussadi, retenus comme sites d’entrainements pour les équipes. C’est l’entreprise 2ME, à capitaux camerounais, qui est chargée d’effectuer les travaux de réfection. Le taux d’avancement du chantier est de 25%. Toutefois, de nombreuses difficultés persistent. Parmi elles, l’occupation anarchique de l’entrée principale du stade pour Mbappè Lepe. Les riverains et la présence de nombreuses sépultures posent un problème. Au stade de la Réunification de Bépanda, les choses évoluent positivement. L’entreprise canadienne adjudicataire des travaux est à pied d’œuvre. L’aire de jeu a été complètement décapée et les gradins sont en train d’être réhabilités.

Samuel IVAHA DIBOUA a tenu a porté des remarques au niveau des 21 jours de retard dans les travaux, résultats du contrôle effectué par l’équipe de la CAF, et à souligner de l’effectivité dans les temps au niveau de la livraison du matériel préfabriqué.

Précedent Aménagement routier : les travaux relancés au boulevard de la République
Suivant Sud : les maires et le PNDP en synergie

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 737 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

L'Invité

Kengne Fodouop : “Anticiper de 10 ou 20 ans l’avenir de nos villes”

Villes & Communes vous propose une retranscription de l’interview accordée par le géographe et écrivain à Ibrahim Chérif sur la Cameroon Radio Television (CRTV) le 27 juillet 2014. Le Professeur

L'Invité

Kako Nait Ali: “Le recyclage fait partie de la solution mais ne permet pas, à lui seul, de construire une politique de gestion des déchets efficace et pérenne dans une ville ou une agglomération”

La planète est soumise aux nouveaux facteurs de developpement durable impulsés par les Nations Unies. Parmi les enjeux qui prédominent, se trouvent la lutte contre les déchets plastiques. Ces derniers

L'Invité

2018 elections: Abdoulaye Babale out of the game The President of the Republic has appointed a new director general of elections at Elections Cameroon. After the board of directors of

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire