Seychelles: 50 millions de dollars pour des projets sur le changement climatique

Seychelles: 50 millions de dollars pour des projets sur le changement climatique

Les Seychelles font partie des pays de l’Océan Indien qui bénéficieront d’une subvention de 49,2 millions de dollars (environ 42 millions d’euros) pour des projets sur le changement climatique.

Une somme de 38 millions (32 millions d’euros) de dollars est octroyée par le Fonds vert pour le climat (GCF) pour aider les organisations non-gouvernementales des îles de l’océan Indien : Comores, Madagascar, Maurice et Seychelles. L’objectif est de mener des projets d’adaptation basés sur les écosystèmes pour un changement climatique.

Les 11,2 millions de dollars (près de 9,5 millions d’euros) sont une subvention du Critical Ecosystems Partnership Fund, basé aux Etats-Unis, informe Seychelles News Agency. Cette organisation permet à la société civile des pays en développement de protéger les points chauds de la biodiversité dans le monde.

D’après Wills Agricole, le point focal national des Seychelles pour le GFC, basé en Corée du Sud, il s’agissait d’une étape importante, car les groupes communautaires et le secteur privé local bénéficieront de ces fonds climatiques.Nous mesurerons le succès du projet par l’efficacité avec laquelle nous pouvons atteindre les personnes vulnérables et leur donner les outils et les fonds pour mieux faire face au changement climatique“, a-t-il indiqué.

Les Seychelles continueront, selon lui, à conduire de telles approches de changement “parce que nous devons nous préparer de manière adéquate à cette réalité“.

L’adaptation basée sur les écosystèmes consiste à utiliser l’environnement naturel pour aider les populations à accroître leur résilience, à réduire leur vulnérabilité et à s’adapter aux effets du changement climatique. Cet environnement est principalement constitué par la biodiversité et les services écosystémiques tels que les zones humides, les mangroves et les herbiers marins.

Wills Agricole a affirmé que le projet ouvre des opportunités pour renforcer la réponse au changement climatique aux Seychelles et dans l’ouest de l’océan Indien. Des approches intégrées améliorant la résilience climatique des écosystèmes et des infrastructures, seront ainsi adoptées. Selon ses dires, le Fonds vert pour le climat a prouvé son engagement à aider les pays en développement. L’organisation a opéré de manière plus agile, adaptable et virtuelle. Nous sommes donc ravis d’avoir le GCF comme partenaire dans ce combat“, a-t-il confié.

Outre ces projets sur le changement climatique, les Seychelles font partie également d’un autre programme régional avec les Comores, Madagascar et Maurice. Ce projet, traité par le GCF renforcera les services météorologiques, hydrologiques et climatiques dans les quatre pays insulaires.

Précedent Énergies Renouvelables: Un Webinaire annoncé
Suivant Cote-D'Ivoire- Developpement local: lancement du projet "clé en main" à Bécédi-Brignan

Auteur

Vous pourriez aussi aimer

Actu Afrique

Mobilité urbaine à Douala: Un système de bus rapides en vue pour 2021

Une note publiée par les chercheurs à la Banque mondiale fait état que le Cameroun va soumettre un projet de bus rapide à Douala en 2021.

Actu

Réchauffement climatique : L’Islande commémore Okjökull, son premier glacier disparu

Une plaque commémorative va être inaugurée sur le site de l’ancien glacier, déclassé depuis 2014. Une façon de “mettre l’accent sur ce qui est en train de disparaître -ou de

Actu Monde

Allemagne : La CSU perd sa majorité absolue lors des régionales en Bavière

Le parti conservateur bavarois, allié incontournable de la chancelière Angela Merkel, a subi une défaite historique lors des élections régionales dimanche 14 octobre 2018. La CSU perd sa majorité absolue

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire