Seychelles: 50 millions de dollars pour des projets sur le changement climatique

Seychelles: 50 millions de dollars pour des projets sur le changement climatique

Les Seychelles font partie des pays de l’Océan Indien qui bénéficieront d’une subvention de 49,2 millions de dollars (environ 42 millions d’euros) pour des projets sur le changement climatique.

Une somme de 38 millions (32 millions d’euros) de dollars est octroyée par le Fonds vert pour le climat (GCF) pour aider les organisations non-gouvernementales des îles de l’océan Indien : Comores, Madagascar, Maurice et Seychelles. L’objectif est de mener des projets d’adaptation basés sur les écosystèmes pour un changement climatique.

Les 11,2 millions de dollars (près de 9,5 millions d’euros) sont une subvention du Critical Ecosystems Partnership Fund, basé aux Etats-Unis, informe Seychelles News Agency. Cette organisation permet à la société civile des pays en développement de protéger les points chauds de la biodiversité dans le monde.

D’après Wills Agricole, le point focal national des Seychelles pour le GFC, basé en Corée du Sud, il s’agissait d’une étape importante, car les groupes communautaires et le secteur privé local bénéficieront de ces fonds climatiques.Nous mesurerons le succès du projet par l’efficacité avec laquelle nous pouvons atteindre les personnes vulnérables et leur donner les outils et les fonds pour mieux faire face au changement climatique“, a-t-il indiqué.

Les Seychelles continueront, selon lui, à conduire de telles approches de changement “parce que nous devons nous préparer de manière adéquate à cette réalité“.

L’adaptation basée sur les écosystèmes consiste à utiliser l’environnement naturel pour aider les populations à accroître leur résilience, à réduire leur vulnérabilité et à s’adapter aux effets du changement climatique. Cet environnement est principalement constitué par la biodiversité et les services écosystémiques tels que les zones humides, les mangroves et les herbiers marins.

Wills Agricole a affirmé que le projet ouvre des opportunités pour renforcer la réponse au changement climatique aux Seychelles et dans l’ouest de l’océan Indien. Des approches intégrées améliorant la résilience climatique des écosystèmes et des infrastructures, seront ainsi adoptées. Selon ses dires, le Fonds vert pour le climat a prouvé son engagement à aider les pays en développement. L’organisation a opéré de manière plus agile, adaptable et virtuelle. Nous sommes donc ravis d’avoir le GCF comme partenaire dans ce combat“, a-t-il confié.

Outre ces projets sur le changement climatique, les Seychelles font partie également d’un autre programme régional avec les Comores, Madagascar et Maurice. Ce projet, traité par le GCF renforcera les services météorologiques, hydrologiques et climatiques dans les quatre pays insulaires.

Précedent Énergies Renouvelables: Un Webinaire annoncé
Suivant Cote-D'Ivoire- Developpement local: lancement du projet "clé en main" à Bécédi-Brignan

Auteur

Vous pourriez aussi aimer

Actu

Guinée – Gouvernance locale : La Banque mondiale finance des projets à hauteur de 40 millions de dollars US

L’Agence nationale de financement des collectivités locales (Anafic) a organisé, vendredi 27 septembre 2019, un atelier de lancement officiel du Projet d’appui à la gouvernance locale (PAGL), dont l’objectif principal

Actu Cameroun

Marché Congo de Douala : Joseph Dion Ngute sur le terrain

En marge de l’ouverture du Cameroon Business Forum, le Premier ministre a effectué une visite sur le site du marché dimanche 17 mars 2019, qui a été frappé par deux

Dossiers

Partenariat stratégique AIMF-UE : Le Cameroun s’achemine-t-il vers un modèle de durabilité ?

Les villes africaines connaissent de multiples transformations liées à la recherche d’un développement économique, à l’intégration des préoccupations environnementales entre autres. Toutes ces dynamiques attirent de plus en plus les

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire