Le changement climatique causé par l’Homme a commencé il y a 7000 ans

Le changement climatique causé par l’Homme a commencé il y a 7000 ans

De nouvelles preuves scientifiques étayent l’hypothèse d’une augmentation des gaz à effet de serre provenant de l’activité humaine dès le développement de l’agriculture.

La forte augmentation des concentrations de CO2 dans l’atmosphère de 280 parties par million de molécules d’air (ppm) en 1750 à 415 ppm aujourd’hui est attribuée à l’ère industrielle et la combustion massive d’énergies fossiles depuis le 18e siècle.

Mais ce changement climatique d’origine humaine était à l’œuvre depuis déjà sept millénaires, affirme aujourd’hui l’équipe de Bill Ruddiman, chercheur au (USA) et défenseur depuis 2003 du “early anthropogenic hypothesis”, l’hypothèse d’une influence anthropique précoce. Enrichis de nouvelles découvertes de ces 15 dernières années, Bill Ruddiman revient à la charge.

L’article se focalise sur la hausse de CO2 constatée dans les mesures effectuées dans les glaces des pôles, les cernes des arbres, les sédiments marins, les découvertes des sites archéologiques, etc. Les données des variations climatiques de l’holocène (notre ère géologique depuis 12.000 ans) sont comparées aux changements naturels plus anciens pour déterminer s’il y a des différences qui pourraient trahir une influence humaine. Cette influence est désormais prouvée pour le méthane dont on constate une hausse des teneurs depuis 5.000 ans. Les causes naturelles comme un possible changement d’axe de la terre provoquant des modifications climatiques ont été écartées au profit d’une forte augmentation de la culture du riz par l’Homme qui explique 70% de cette hausse, et de l’essor de l’élevage.

La déforestation a commencé avec l’agriculture

Pour le CO2, les choses sont moins claires, mais dans cet article, Bill Ruddiman estime apporter au débat de nouvelles preuves à l’appui de son hypothèse d’une influence humaine précoce. La démonstration s’appuie d’abord sur les découvertes archéologiques permettant d’évaluer la croissance démographique de l’humanité. Les démographes estiment que quelques millions d’Homo sapiens vivaient sur terre il y a 10.000 ans et qu’ensuite cette population a doublé environ tous les 1.000 ans de façon géométrique.

Source: Yahoo actualités

Précedent Région de l'Ouest: Croisade contre la profanation des tombes
Suivant Les Pays-Bas votent l’abandon du plastique à usage unique en 2021

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 911 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu

Conseil municipal de Ouagadougou : Recouvrement et taxes locales au menu

Le conseil municipal s’est réuni le 15 janvier 2019 pour la modernisation de la collecte et du recouvrement des taxes locales.

Actu Afrique

Sénégal – décentralisation: Livraison du Train express régional

Le secrétaire d’Etat français Jean-Baptiste Lemoyne participe le mardi 15 janvier 2019 à la marche d’essai du TER dans le cadre de sa livraison.

Actu

JADDEL 2019 : Le Cameroun mise sur la gestion migratoire et d’état-civil par les CTD

En marge de la Journée africaine de la décentralisation et du developpement local, le MINDDEVEL a organisé une table ronde le 9 Aout 2019 à Yaoundé, autour des partenaires impliqués

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire