Changement climatique: Unilever contribue à hauteur d’1 milliard d’Euros

Changement climatique: Unilever contribue à hauteur d’1 milliard d’Euros

La multinationale néerlando-britannique a annoncé lundi 15 juin 2020, qu’elle allait établir un fonds d’investissement d’un milliard d’euros destiné à lutter contre le changement climatique et à protéger les ressources naturelles.

Cette enveloppe sera utilisée dans les 10 années à venir pour des projets allant de la restauration de l’environnement au piégeage du carbone, mais aussi de la protection de la vie sauvage à la préservation de l’eau. Le géant anglo-néerlandais de la grande consommation affirme par ailleurs vouloir atteindre la neutralité carbone sur tous ses produits d’ici à 2039. Toutes les formulations de ses produits finis devraient devenir biodégradables avant 2030, précise le groupe, qui compte également mettre en oeuvre des chaînes d’approvisionnement ‘zéro déforestation’.

Lire aussi : Changement climatique: L’Italie devient le premier pays à l’enseigner!

Unilever explique qu’il va pouvoir capitaliser sur les initiatives déjà lancées par certaines de ses marques, comme le programme de réduction des émissions de gaz à effet de serre des fermes laitières du glacier Ben & Jerry’s.

Objectif zéro émission en 2039

Unilever, qui réalise un chiffre d’affaires annuel de 52 milliards d’euros (58,5 milliards de dollars), a déclaré qu’il privilégierait les partenariats avec les fournisseurs qui se sont fixé des objectifs de réduction des émissions. La société a également mis en place un système où les fournisseurs devront afficher l’empreinte carbone des biens et services qu’ils produisent. À partir de 2039, les emballages afficheront l’empreinte carbone de chaque produit. Mais à cette date, Unilever souhaite avoir réduit à zéro ses émissions nettes de gaz à effet de serre.

Si la firme tenait cet engagement, elle aurait 11 ans d’avance sur l’échéance fixée par l’accord de Paris sur le climat. La multinationale a cependant du chemin à parcourir pour atteindre son objectif : selon son site web, son empreinte était d’environ 60 millions de tonnes d’équivalent dioxyde de carbone en 2019.

Lire aussi : Changement climatique : la moitié des points de non-retour atteints plus vite que prévu

La marque rejoint ainsi d’autres géants, comme Nestlé, dans l’univers des marques fixant des objectifs de lutte contre le changement climatique. En 2019, Unilever a été placé en tête du classement EcoAct, qui évalue au sein du CAC40 comment les entreprises tiennent compte du risque climatique.

Si la firme tenait cet engagement, elle aurait 11 ans d’avance sur l’échéance fixée par l’accord de Paris sur le climat. La multinationale a cependant du chemin à parcourir pour atteindre son objectif : selon son site web, son empreinte était d’environ 60 millions de tonnes d’équivalent dioxyde de carbone en 2019.

Lire aussi : Changement climatique : la moitié des points de non-retour atteints plus vite que prévu

La marque rejoint ainsi d’autres géants, comme Nestlé, dans l’univers des marques fixant des objectifs de lutte contre le changement climatique. En 2019, Unilever a été placé en tête du classement EcoAct, qui évalue au sein du CAC40 comment les entreprises tiennent compte du risque climatique.

Précedent Mobilité électrique : Voici la liste des pays champions en la matière
Suivant Cameroun - Covid19 : 60% de réduction des dettes fiscales Communales envisagée

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 927 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu

France – Mairie de Grande-Synthe : Un minimum social garanti mis en place

Redonner leur dignité aux plus précaires, c’est l’objectif du maire de la ville. La mairie de Grande-Synthe dans le Nord du pays a décidé d’attribuer une nouvelle aide : le

Actu Monde

France : Les communes de Ploërmel et Monterrein fusionnent

Les conseils municipaux de Ploërmel et Monterrein se sont réunis le 17 octobre 2018, pour la fusion des deux municipalités dès 2019. Au 1er janvier 2019, les deux communes ne feront

Actu Monde

Commune de Besançon: Anne Vignot réduit son indemnité et les salaires

Il s’agit de la première mesure symbolique prise par la municipalité située dans l’est de la France, lors du vote du budget primitif mercredi 15 juillet 2020. La nouvelle maire

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire