Septentrion et Est : la Banque Mondiale prescrit le développement socio-économique

Septentrion et Est : la Banque Mondiale prescrit le développement socio-économique

Le document stratégique pour redorer l’économie et la paix au sein de ces régions a été dévoilé au Ministre de l’économie le 18 mai.

Le ministre de l’économie, de la planification et de l’aménagement du territoire, Alamine Ousmane Mey a reçu la directrice des opérations de la Banque mondiale, Elisabeth Huybens. Elle était accompagnée de Hans Peter Schadeck ambassadeur chef de délégation de l’Union européenne au Cameroun et Allegra aria Del Pilar Baiocchi, coordinatrice du Système des Nations unies.

Ils sont venus traiter avec le Minepat de la stratégie pour le relèvement et la consolidation de la paix dans les régions de l’Adamaoua, du Nord, de l’Extrême-Nord et de l’Est.

« Nous venons de présenter une stratégie au gouvernement élaborée avec l’appui des partenaires. Dans le cadre d’une recevabilité mutuelle, nous allons mettre en place cette stratégie conjointement avec les partenaires, les bailleurs de fonds et le gouvernement  Camerounais», a indiqué Elisabeth Huybens aux sorties des discussions, nous rapporte Cameroon Tribune. L’objectif de cet ensemble de suggestions est de procurer des solutions durables pour le développement socio-économique des populations de ces parties du pays.

« On a fait une analyse des causes profondes dans ces régions, et sur la base de cette analyse, une stratégie a été développée. On parle de solutions durables pour les populations déplacées et d’une accélération de la décentralisation. Il y a également la question foncière, et surtout s’assurer que cet environnement est favorable à la croissance et au développement », a poursuivi à son tour Allegra aria Del Pilar Baiocchi, s’exprimant dans le même quotidien.

Ces solutions concrètes feront en sorte que la jeunesse sois moins éxposée au discours des forces terroristes, c’est pourquoi il devient urgent de passer à l’action. « Nous avons pour ambition de traiter des problématiques qui ont été relevées à notre attention par des communautés elles-mêmes, les autorités communales. Deux compartiments sont à identifier, il y a un compartiment sur les services sociaux de base, l’éducation, l’accès à l’eau qui constituent donc des éléments fondamentaux qui garantissent la paix. Il est important de retrouver des équilibres à cet égard. Il faut aussi donner aux populations des perspectives économiques plus solides », a précisé le Minepat.

Certaines de ces solutions ont été clairement identifiées. Il s’agit, du renforcement de la décentralisation, du développement local, de l’allocation des ressources aux communautés, de l’accès au foncier, pour donner aussi aux opérateurs économiques l’instrument préalable à l’activité économique, a expliqué Alamine Ousmane Mey.

Précedent FEICOM : l’immeuble régional de l’Extrême-Nord inauguré
Suivant Douala : le monument Um NYOBE à terre

Auteur

Nadia Dicka Lobe
Nadia Dicka Lobe 98 Articles

Journaliste passionnée, elle fait ses débuts en presse écrite, puis en radio. Au fil du temps elle se familiarise avec la rédaction web. Récemment son travail est axé sur les questions de décentralisation, de gouvernance locale et de développement local.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Cameroun

Services essentiels : La France propose son appui pour l’amélioration de la production de l’eau

Le Ministre de l’énergie et de l’eau Gaston Eloundou Essomba et Gilles Thibault ont évoqué des projets en cours et ceux futurs au cours d’une audience jeudi 21 mars 2019

Actu Cameroun

Charles Ateba Eyene est mort

L’acteur politique, membre suppléant du Comité central du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc), parti au pouvoir, s’est éteint le 21 février 2014 dans des circonstances troubles. Le seul point

Actu

Conseillers régionaux: Paul Biya dévoile les caractéristiques des insignes et attributs

Le Président de la République a signé un décret lundi 13 juillet 2020, qui détermine les caractéristiques et insignes officiels, des élus locaux. Notamment les conseillers régionaux dont les élections

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire