Sénatoriales 2018 : à la veille du vote, ELECAM rassure

Sénatoriales 2018 : à la veille du vote, ELECAM rassure

Ce dimanche 25 mars, plus de 10.000 électeurs sont appelés aux urnes sur l’ensemble du territoire national afin d’élire 70 sénateurs via les 81 unités de vote. Pour le deuxième exercice du genre concernant cette chambre haute, ELECAM donne des précisions.

 Tout est fin prêt pour les échéances au regard des particularités et mesures prises par Elections Cameroon pour la bonne supervision de ces sénatoriales. Le matériel de vote, notamment, a été acheminé vers les représentations départementales pour les 81 bureaux de vote que compte le pays. Les antennes communales ELECAM ont quant à elles procédé il y’a plusieurs jours de cela à la distribution des cartes d’électeurs spéciaux aux conseillers municipaux qui seront appelés dès demain à souscrire à leur devoir civique et politique.

En outre, ELECAM a procédé à la mise en place des commissions locales de vote afin de préparer son personnel au suivi et à la réussite de ces échéances. C’est le cas notamment dans le Littoral. M. Emmanuel KWA DICKA, Délégué régional pour le Littoral qui souligne de ce que «  des réunions de briefings ont eu lieu afin de sensibiliser notre personnel pour une bonne marche de ces échéances. La répartition des taches a été effectuée lors de nos plateformes de formation à nos agents, la vérification du matériel également assurée pour les 964 électeurs que comptent la région. »

Dans la région du centre néanmoins, des dispositions similaires ont été prises pour assurer le bon déroulement des sénatoriales. Contactée par Villes et Communes ce 24 mars, Mme Florence MEKE, Chef de la Cellule de communication, documentation et archives dans le Centre à ELECAM, explique : «Nous n’avons pas rencontré de difficultés majeures sur les préparatifs de ces sénatoriales ; les matériaux de vote ont déjà été acheminés vers les différentes unités de vote sur l’ensemble du territoire national, ELECAM a su anticiper sur le plan organisationnel, communicationnel même pour la réussite de ces élections, nous sommes prêts. Bien entendu des formations ont été dispensées et se sont achevées hier à l’endroit de notre personnel via des commissions locales pour une meilleure organisation. Sans nul doute, ces initiatives se poursuivront logiquement pour les législatives et municipales, puisque des séances de formation sont toujours prévues à la veille des échéances électorales ; Pour la présidentielle, nous auront un peu plus de 25.000 bureaux de vote à travers le pays et Elections Cameroon devra densifier ces plateformes de formations pour que le personnel soit apte le moment venu. Les 81 présidents de bureaux de vote sont déjà outillés pour laisser poursuivre l’acte citoyen des plus de 10.100 conseillers municipaux à travers le pays. »

La région du Centre qui dispose de 15 bureaux de vote, sera bien entendue comme la plupart des régions au centre des attentions par le biais des votes des quelques 1851 conseillers municipaux convoqués aux urnes. Suivant les dispositions du chapitre 8 du code électoral, le Conseil constitutionnel récemment installé, dispose de 15 jours maximum pour la publication définitive des résultats. Les neufs partis politiques qui ont achevés pour la plupart leurs opérations de charme sont dans les starting blocks.

 

 

Précedent Développement local: 150 Hectares de terres agricoles pour le département de l’océan
Suivant Coopération Cameroun-Chine : Paul Biya revient avec plusieurs accords économiques signés entre les deux pays

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 859 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Cameroun

Deuxième pont sur le Wouri: le rond-point Deïdo rasé

Pour une plus rapide évolution du chantier, le sous-préfet de Douala 1er a procédé à des démolitions ce 29 mars 2018. Jean-Marie Tchakui, sous-préfet de Douala 1er est descendu très tôt

Actu

Assainissement urbain: Hysacam suspend ses activités à Bamenda

La société d’hygiène et de salubrité du Cameroun a suspendu ses activités dans la Région du Nord-Ouest. L’annonce a été faite par l’entreprise le 30 janvier 2019.

Actu Cameroun

Société Immobilière du Cameroun : Dr Ahmadou Sardaouna, Nouveau DG

Les résolutions fortes du Conseil d’Administration Extraordinaire de la Société Immobilière du Cameroun (SIC), du mardi 20 août 2019, auront été la désignation du Ministre de l’Habitat et du Développement

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire