Sierra-Léone : Elections générales sous le signe d’un nouveau départ 

Sierra-Léone : Elections générales sous le signe d’un nouveau départ 

Plus de 3 millions d’électeurs sont appelés aux urnes ce mercredi 7 mars dans le cadre des élections présidentielles, législatives et municipales. Des scrutins aux enjeux forts pour le peuple et l’opposition.

Les bureaux de vote ont ouvert à 7h00 et doivent fermer à 18h00 en Sierra-Léone pour  ces trois scrutins. De premiers résultats partiels sont attendus dans les 48 heures et les résultats complets dans un délai maximum de deux semaines. En dépit d’incidents isolés, les observateurs ont salué une campagne globalement apaisée dans un pays qui a connu de 1991 à 2002 une guerre civile qui a fait quelque 120.000 morts et des centaines de milliers de réfugiés et déplacés.

C’est la quatrième élection depuis la fin de la guerre civile en 2002. Seize candidats (dont deux femmes) sont en lice, mais en réalité, seuls trois hommes ont une réelle chance de pouvoir l’emporter : Le président sortant Ernest Bai Koroma, qui n’a plus le droit de se présenter après deux mandats de cinq ans, a lui-même choisi comme candidat de son parti, le Congrès de tout le peuple (APC), son ministre des Affaires étrangères, Samura Kamara. L’APC et le Parti du peuple de Sierra Leone (SLPP), principale formation d’opposition, se sont succédé au pouvoir depuis l’indépendance en 1961.

Pour incarner l’alternance, le SLPP présente à nouveau Julius Maada Bio, 53 ans, battu en 2012 par M. Koroma. Cet ancien général avait pris le pouvoir en janvier 1996 en évinçant le chef de la junte, le capitaine Valentine Strasser. Trois mois plus tard, il avait rétabli le multipartisme et s’était effacé. M. Bio risque néanmoins de perdre des électeurs au profit de l’un des anciens hommes forts du SLPP, Kandeh Yumkella, qui se présente à la tête d’une nouvelle formation, la Grande coalition nationale (NGC). S’il a peu de chances de l’emporter, ce « troisième homme » pourrait jouer, en cas de second tour dans un mois, le rôle de faiseur de rois.

 

Précedent Coopération parlementaire : le réseau des députés du Bassin du Niger sollicite le soutien du Cameroun
Suivant Assemblée nationale : Cavaye Yeguié reste aux commandes

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 625 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu

Développement local: La commune d’Angers vient en appui à Bamako II

Une délégation de la mairie de la ville Angers, séjourne en commune II, depuis le 19 janvier 2019 pour soutenir les projets de la mairie.

Actu Afrique

Maroc: Boujdour voit grand avec sa nouvelle zone industrielle

Situé à 200 km de Laâyoune et 350 km de Dakhla, le site de la zone industrielle est implanté au sein du nouveau port de Boujdour La nouvelle zone industrielle

Actu Cameroun

PLANUT : Ketcha Courtès prescrit la reprise des travaux pour les voiries secondaires

Dans le plan d’urgence triennal pour l’accélération de la croissance économique, le MINHDU a tenu une réunion de concertation pour le redémarrage des chantiers secondaires des villes de Douala et

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire