Coopération Cameroun-Chine : Paul Biya revient avec plusieurs accords économiques signés entre les deux pays

Coopération Cameroun-Chine : Paul Biya revient avec plusieurs accords économiques signés entre les deux pays

A l’invitation de son homologue Xi Jinping, le président Paul Biya a effectué une visite officielle du 22 au 24 mars dans l’empire du milieu. Entre audiences et contrats économiques, la moisson a sans doute été fructueuse pour le Cameroun.

Accueilli à l’aéroport de Beijing mardi dernier à 13H45 par le Vice-ministre chinois des affaires étrangères chargé des relations africaines et l’ambassadeur du Cameroun en Chine Martin Pana, le Chef de l’Etat a à peine eu le temps de prendre ses quartiers, qu’une cérémonie haute en couleurs ouvrait le bal de sa visite d’Etat au Palais du peuple à Pékin accompagné pour la circonstance de son épouse Chantal Biya.

Les hostilités ont démarré par la signature de cinq contrats économiques par le truchement du ministre de l’économie Alamine Ousmane Mey, et son homologue chinois sous l’œil attentif des présidents Biya et Xi Jinping. Pour les deux premiers accords cela concerne les infrastructures, notamment la construction de ports, développement rural, adductions d’eau, renforcement des capacités de productions pour le troisième accord, renforcement des capacités des ressources humaines pour le quatrième partenariat, coopération technique et économique pour le dernier.

Rendu à sa deuxième journée, le président Biya a eu un vendredi dense par l’entremise d’une visite à l’organisation internationale du bambou et du rotin à Pékin, pour apprécier le savoir-faire des artisans chinois. Puis avec le concours de sa délégation, la multinationale HUAWEI a été le deuxième arrêt de son étape du jour.

Installée au Cameroun depuis 2005, l’entreprise est au cœur de la fourniture des équipements informatiques et de télécommunications pour de nombreuses entités camerounaises dont CAMTEL, la DGSN, le Ministère des Transports, des Sports surtout dans le volet vidéosurveillance. Après un break à la place du soldat inconnu en Chine, Paul Biya a fait un passage remarqué dans les locaux du grand groupe multimédia chinois STARTIMES, en compagnie de Charles Ndongo, Dg de la CRTV avec qui il entretient un partenariat en termes de diffusion et d’offres numériques spécialisées. Un balai d’audiences a fermé le rideau de la journée avec entre autres, le président chinois du comité national de l’assemblée populaire permanente, et le représentant du Conseil des affaires d’Etat.

Précedent Sénatoriales 2018 : à la veille du vote, ELECAM rassure
Suivant Sénatoriales 2018 : Plus de 10.000 conseillers municipaux attendus aux urnes

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 933 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu

Bafoussam refait ses routes

La poussière en saison sèche et la boue en saison pluvieuse auxquelles les populations étaient habituées, se changent en goudron neuf dès mai 2018 avec le démarrage des travaux du

Actu Cameroun

Les bornes de la paix entre Wouri et Nkam

L’avenir renseignera sur les efforts de paix enregistrés le 26 mars 2014, lors des travaux de matérialisation des limites entre les départements du Wouri et du Nkam, dans la région

Actu Cameroun

État-civil : un programme de modernisation lancé

Le programme d’appui y relatif a été présenté le 21 mars 2019 à Yaoundé par le ministre de la décentralisation et du développement local, Georges Elanga Obam et la coopération

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire