Coopération Cameroun-Chine : Paul Biya revient avec plusieurs accords économiques signés entre les deux pays

Coopération Cameroun-Chine : Paul Biya revient avec plusieurs accords économiques signés entre les deux pays

A l’invitation de son homologue Xi Jinping, le président Paul Biya a effectué une visite officielle du 22 au 24 mars dans l’empire du milieu. Entre audiences et contrats économiques, la moisson a sans doute été fructueuse pour le Cameroun.

Accueilli à l’aéroport de Beijing mardi dernier à 13H45 par le Vice-ministre chinois des affaires étrangères chargé des relations africaines et l’ambassadeur du Cameroun en Chine Martin Pana, le Chef de l’Etat a à peine eu le temps de prendre ses quartiers, qu’une cérémonie haute en couleurs ouvrait le bal de sa visite d’Etat au Palais du peuple à Pékin accompagné pour la circonstance de son épouse Chantal Biya.

Les hostilités ont démarré par la signature de cinq contrats économiques par le truchement du ministre de l’économie Alamine Ousmane Mey, et son homologue chinois sous l’œil attentif des présidents Biya et Xi Jinping. Pour les deux premiers accords cela concerne les infrastructures, notamment la construction de ports, développement rural, adductions d’eau, renforcement des capacités de productions pour le troisième accord, renforcement des capacités des ressources humaines pour le quatrième partenariat, coopération technique et économique pour le dernier.

Rendu à sa deuxième journée, le président Biya a eu un vendredi dense par l’entremise d’une visite à l’organisation internationale du bambou et du rotin à Pékin, pour apprécier le savoir-faire des artisans chinois. Puis avec le concours de sa délégation, la multinationale HUAWEI a été le deuxième arrêt de son étape du jour.

Installée au Cameroun depuis 2005, l’entreprise est au cœur de la fourniture des équipements informatiques et de télécommunications pour de nombreuses entités camerounaises dont CAMTEL, la DGSN, le Ministère des Transports, des Sports surtout dans le volet vidéosurveillance. Après un break à la place du soldat inconnu en Chine, Paul Biya a fait un passage remarqué dans les locaux du grand groupe multimédia chinois STARTIMES, en compagnie de Charles Ndongo, Dg de la CRTV avec qui il entretient un partenariat en termes de diffusion et d’offres numériques spécialisées. Un balai d’audiences a fermé le rideau de la journée avec entre autres, le président chinois du comité national de l’assemblée populaire permanente, et le représentant du Conseil des affaires d’Etat.

Précedent Sénatoriales 2018 : à la veille du vote, ELECAM rassure
Suivant Sénatoriales 2018 : Plus de 10.000 conseillers municipaux attendus aux urnes

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 844 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu

Villes résilientes: 128 Milliards de FCFA pour réamenager Douala

La Banque Mondiale et l’Etat s’apprêtent à décaisser la somme de 128,884 milliards F CFA afin de métamorphoser la capitale économique, dans le cadre du Projet des villes inclusives et

Actu Cameroun

Accès des femmes à la terre : La réponse du FIDA

Au cours du troisième Café Genre, organisé au Cameroun le 28 mai 2014 par Onu Femmes, le Fonds international pour le développement agricole (FIDA) a invité les participants à découvrir

Actu Cameroun

Fundong council: updated Council Development Plan validated

The Plan was validated during the administrative and management accounts session of the council. The Fundong Council in the Boyo Division of the North West Region now has an up

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire