Coopération Cameroun-Bad: 19 communes reçoivent des engins pour l’assainissement des villes

Coopération Cameroun-Bad: 19 communes reçoivent des engins pour l’assainissement des villes

Acquis par le gouvernement avec l’appui du Fonds africain de développement (Fad), ce matériel a été remis le 26 janvier à Douala.

33 tracteurs, 161 bennes basculables tractées, 170 kits de petit matériel de collecte des ordures (brouettes, fourches, filets, balais métalliques etc.),  340 jeux d’équipements de protection individuelle (Epi) composés de gants, bottes, casquettes, cache-nez et combinaisons de travail sont entre autres les équipements fournis aux  récipiendaires. Il s’agit de trois communautés urbaines (Ebolowa, Kumba et Nkongsamba) et 16 communes du Cameroun. Cette dotation s’inscrit dans le cadre du projet  alimentation en eau potable et assainissement en milieu semi-urbain (Paepa-Msu) du ministère de l’Eau et de l’Energie (Minee).

Le matériel est remis le vendredi 26 janvier 2018 à Douala, en présence de l’inspecteur général des services du Minee, Denis Ntamack, du responsable pays de la Banque africaine de Développement (Bad), David Kevin Lumbila, et des bénéficiaires.

Pour le représentant du Minee, la remise de ce matériel aux communes va faciliter l’accès quantitatif à l’eau potable, l’amélioration du cadre de vie des populations en général et en particulier la réduction significative des maladies d’origine hydrique.

Sur le volet alimentation en eau potable, le projet alimentation en eau potable et assainissement en milieu semi-urbain (Paepa-Msu) a permis de construire cinq nouvelles prises d’eau d’une capacité additionnelle de 8000m3, et 10 nouvelles stations de traitement d’eau d’une capacité de production de 30.000m3/jour.

15 réservoirs d’une capacité de stockage globale de 10.000m3, ont également été mis en place, et l’extension de plus de 37000 mètres linéaires de réseau de conduites primaires a pu se faire.

Dans le volet assainissement plusieurs ouvrages d’assainissement ont vu le jour, notamment  l’aménagement de 204 blocs de latrines sèches, 68 blocs de toilettes publiques, 17 fosses septiques et ouvrages connexes réhabilités dans les formations sanitaires, l’aménagement de 35 incinérateurs hospitaliers, 25 hectares de dépotoirs.

L’intégralité du projet Paepa-Msu a été financée, à hauteur de 31 milliards de francs, dont 750 millions de contribution des bénéficiaires. Lors de la remise du matériel d’assainissement, il a été recommandé aux mairies une bonne gestion de ces engins.

Précedent Tunisie. Un nouveau projet de développement local intégré
Suivant Aménagement urbain. Yaoundé dévoile sa première plaque d’adressage

Auteur

Nadia Dicka Lobe
Nadia Dicka Lobe 97 Articles

Journaliste passionnée, elle fait ses débuts en presse écrite, puis en radio. Au fil du temps elle se familiarise avec la rédaction web. Récemment son travail est axé sur les questions de décentralisation, de gouvernance locale et de développement local.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Cameroun

Septentrion et Est : la Banque Mondiale prescrit le développement socio-économique

Le document stratégique pour redorer l’économie et la paix au sein de ces régions a été dévoilé au Ministre de l’économie le 18 mai. Le ministre de l’économie, de la

Actu

Commune de Douala 5ème : Démission surprise d’Elimbi Lobè

Le conseiller municipal SDF Abel Elimbi Lobè, a présenté sa lettre de démission le 16 octobre 2018, à sa hiérarchie. Le conseil municipal a déposé sa démission à la surprise

Focus

Politique : le conseil constitutionnel en place pour 6ans

Le  président de la République Paul Biya nomme ce 07 février 2018 le premier président de l’histoire Clément Atangana et les 10 autres membres du Conseil constitutionnel. Le 07 février

1 Commentaire

Laisser un commentaire