Le barrage de Memve’ele opérationnel en Octobre 2018

Le barrage de Memve’ele opérationnel en Octobre 2018

L’ouvrage qui fait partie de la projection infrastructurelle énergétique du pays, vit ses derniers réglages au bénéfice des populations.

Construit sur une superficie de 2200 hectares soit 7 kms, le barrage de Memve’ele dont la réception partielle a eu lieu le 8 février 2018, a fait l’objet d’une visite de travail du ministre de l’eau et de l’énergie, Gaston Eloundou Essomba, hier 11 juin. Le ministre venait apprécier les travaux de construction terminés, et les réalisations en cours au bénéfice des populations locales. Le barrage hydroélectrique de Memve’ele est destiné à réduire le déficit en énergie dans les principales villes du Sud et du Centre, à travers la production de 211 Mégawatts (MW) d’électricité. Et ce dès octobre prochain, tel qu’annoncé le 26 mai 2018, par Georges Maximilien Avele Etoundi, responsable des Ouvrages de production et d’évacuation d’énergie du Projet Memve’ele.

Le sieur Avele Etoundi précise que des techniciens développent en ce moment, les lignes de transport de l’énergie et les postes de transformation et d’interconnexion. En outre, les travaux, en ce qui concerne le tronçon Ebolowa-Yaoundé, se situent actuellement à 20%. La ligne Nyabizan-Diop, à Ebolowa est depuis longtemps achevée avec pose de 294 pylônes portant ses longs câbles. Des progressions significatives qui devraient à coup sûr booster le développement local dans la région du Sud et ses environs. Concernant l’énergie électrique, Le processus de conversion est plus allégé pour ce qui est de la ligne Menve’ele-Ebolowa, car la haute tension est immédiatement rabaissée grâce à un transformateur installé sur le site du barrage. En attendant la phase d’exploitation du barrage de Menve’ele, qui tourne à plein régime avec 91 millions de m3 d’eau, tout est fin prêt.

De plus, des tests sont effectués tous les deux semaines question de garantir que le dispositif technique garde toute sa capacité de transformation de l’eau en électricité. Toutefois, l’énergie produite pendant les phases de simulation n’est pas mise en valeur.  Néanmoins, l’accès au barrage de Memve’ele est désormais chose aisée depuis le bitumage du tronçon Nyabizan-Meyo centre. Les riverains bénéficient d’une route qui leur fait oublier de mauvais souvenirs. Par ailleurs, les populations reçoivent des formations dans les métiers de la pèche, l’élevage, ou encore la pisciculture. Il faut savoir que selon la ligne officielle de développement du projet de Barrage de Memve’ele, la réhabilitation des infrastructures sociales est inclue à l’image des écoles ou des hôpitaux.Malgré tout, la question des indemnisations reste d’actualité car, plusieurs riverains qui ont perdu leurs terres pendant la construction de la route Niabyzan, attendent toujours d’être dédommagés.

Précedent Dizangue, Edéa II: inauguration des hôtels de ville
Suivant Dibombari: un nouveau siège pour la commune

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 933 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu

Mobilité urbaine: Douala accueillera son 1er Tramway en 2021

La capitale économique sera la toute première ville du pays à bénéficier de ce mode de transport.

Actu Cameroun

South Region – fifteen shops consumed by flames at Ebolowa market

The fire incident occurred this 21st of February 2019 behind the municipal circle of Ebolowa, the intervention of the firefighters however controlled the flames.

Actu

Conférence des gouverneurs : La sécurité au centre des échanges

Les gouverneurs des dix régions du pays se sont retrouvés à Yaoundé du 14 au 15 février 2019, autour du ministre de l’administration territoriale, à l’occasion de la première rencontre

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire