Bafoussam refait ses routes

Bafoussam refait ses routes

La poussière en saison sèche et la boue en saison pluvieuse auxquelles les populations étaient habituées, se changent en goudron neuf dès mai 2018 avec le démarrage des travaux du C2D.

Tout part des grands axes routiers impraticables. Axe Entrée stade municipal Bafoussam – Evêché ; en saison sèche, la communauté urbaine a  effectué des remblayages les remblais en saison sèche pour faciliter la circulation urbaine. Efforts vains, car ce tronçon reste un problème pour les riverains. Pareil pour l’axe partant de la place des fêtes de Bafoussam pour la Socada. Là également aussi, les usagers doivent user de leur ingéniosité pour éviter de tomber dans les énormes nids de poules, alors que cet axe a aussi récemment fait l’objet de remblais. Dans les autres quartiers de la ville les populations font face à la même situation.

Les travaux lancés depuis bientôt une semaine sur l’axe monument Wanko – Carrefour Total d’en bas ont ainsi pour but d’amorcer déjà le premier changement de la capitale régionale de l’Ouest qui va abriter l’une des poules de la CAN 2019. Ces travaux sont d’autant plus judicieux qu’ils sont lancés avant ceux du C2D dont le démarrage est désormais prévu pour mai 2018, selon le chronogramme de la cellule locale basée à Bafoussam. « Actuellement, quatre entreprises ont déjà été préqualifiées. Les dossiers d’appels d’offres leur seront envoyés et elles auront 28 jours environ pour soumettre leurs offres. A l’issue de ce processus, on choisira l’entreprise la mieux à même de réaliser les travaux prévus dans le cadre du C2D », explique une source interne à la cellule locale du C2D au micro de Cameroon Tribune. Outre l’axe du monument Wanko-carrefour SGC/SCB/Crédit lyonnais, l’entreprise Routd’Af va aussi s’atteler sur les tronçons menant à l’hôpital régional et à la nouvelle cathédrale de Bafoussam. Pour un coût total de 5 milliards de FCFA.

A côté de ces chantiers importants, on note les travaux de réhabilitation de l’axe Tonga-Bafoussam-Babadjou qui rentrent dans le cadre de l’exécution du programme routier du ministère des Travaux publics. D’après le délégué régional des Travaux publics de l’Ouest, Elie Mba, depuis 2017, ce programme a été réorienté, réajusté pour répondre à un certain nombre de besoins dont celui de l’organisation de la CAN 2019.

C’est alors que le ministre des travaux publics Emmanuel Nganou Djoumessi a instruit dans le cadre de ce projet, que la traversée urbaine de Bafoussam soit une priorité. Il a d’ailleurs fixé un deadline, celui d’octobre 2018 pour que la voirie urbaine de Bafoussam soit livrée.

Il faut noter que l’entreprise chinoise, China Rail Way Engineering group Co. Ltd, en charge des travaux, va aussi construire, en accompagnement du projet, 2 km de route à Tonga, 5 km à Bangangté, 3 km à Bandjoun, 7 km à Bafoussam, 5 km à Mbouda et 2 km à Babadjou. Le C2D, viendra alors parfaire cet ensemble pour que Bafoussam puisse enfin disposer de routes modernes digne d’accueillir des touristes du Cameroun et d’ailleurs.

Précedent Développement local : plusieurs projets porteurs annoncés à Manoka
Suivant Belgique : vingt communes signent la Charte de Milan pour une alimentation durable

Auteur

Nadia Dicka Lobe
Nadia Dicka Lobe 97 Articles

Journaliste passionnée, elle fait ses débuts en presse écrite, puis en radio. Au fil du temps elle se familiarise avec la rédaction web. Récemment son travail est axé sur les questions de décentralisation, de gouvernance locale et de développement local.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Cameroun

Ministère de la décentralisation et du développement local: attention à l’abréviation

Pas très connu du grand public, MINDDEVEL est le sigle du Ministère de la décentralisation et du développement local. C’est une note sortie tout droit des services du premier ministère

Actu Cameroun

Tête à tête entre le MINDDEVEL et l’Unicef

La directrice régionale Afrique de l’Ouest et du Centre du Fonds des Nations unies pour l’enfance a été reçu par le ministre de la Décentralisation et du Développement local le

Actu Cameroun

Réaménagement gouvernemental : le ministère de la décentralisation et du développement local créé

Le président Paul Biya a procédé ce vendredi 2 mars 2018, à un important réaménagement du gouvernement. Alors que de nombreuses personnalités font leur entrée dans la nouvelle équipe, le

1 Commentaire

Laisser un commentaire