Bafoussam : Bras de fer engagé entre les commerçants et la communauté urbaine

Bafoussam : Bras de fer engagé entre les commerçants et la communauté urbaine

Le collectif des commerçants de la ville, menacent de descendre dans la rue via une note du 14 janvier 2019, pour des faits d’escroquerie.

C’est un long épisode qui s’annonce pour la communauté des commerçants de la ville de Bafoussam; En effet, suivant la note adressée au Délégué du Gouvernement auprès de la communauté urbaine de Bafoussam, Emmanuel NZETE, les commerçants réclament une somme de 150.000 FCFA portant frais de préfinancement pour la construction des boutiques en 2011. Huit ans plus tard, la somme remise au dénommé MBOUTCHEKA Gabriel par le collectif n’a toujours pas conduit à la construction des infrastructures conséquentes.

Les commerçants soulignent avoir relancé le Délégué du Gouvernement plusieurs fois, sans réponses de l’intéressé. Depuis 2011, ni argent, ni boutiques n’ont été remis. Le collectif donne 8 jours au Délégué du gouvernement pour résoudre le problème, dans le cas contraire, utilisera toutes les méthodes nécessaires pour rentrer dans leurs droits. Les commerçants ont adressés copie de leurs récriminations à la Présidence de la république, au Ministre de la décentralisation et du développement local et au Ministre de l’administration territoriale entre autres.

Précedent Décentralisation : Ouverture de la 15ème conférence annuelle du FEICOM
Suivant Conseil municipal de Ouagadougou : Recouvrement et taxes locales au menu

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 933 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Afrique

Congo : Les responsables des CTD à l’école de la décentralisation

Le ministère de l’intérieur et de la décentralisation a ouvert le 24 octobre 2018 à Brazzaville, une session de formation spéciale, au bénéfice des personnels des collectivités territoriales décentralisées. Le

Actu

Est – Commune de Betaré-Oya : Une campagne de régularisation d’Etat-civil entamée

La Phase 2 de la campagne de régularisation des actes de naissance se poursuit jusqu’au 15 avril 2019.

Actu Afrique

Burkina-Faso: La gouvernance locale renforcée à travers le projet PRESS

Portées par le laboratoire Citoyennetés, les activités dudit projet ont été lancées le mardi 30 octobre 2018, à Ouagadougou. Contribuer à améliorer l’accès des communautés locales aux services sociaux de

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire