Gabon: Rose Christiane Raponda propulsée à la tête du Gouvernement

Gabon: Rose Christiane Raponda propulsée à la tête du Gouvernement

Arrivée au ministère de la Défense à la suite d’un mini remaniement le 30 janvier 2019, Rose Christiane Ossouka Raponda 56 ans est ce 16 juillet 2020, la nouvelle Première Ministre du président Ali Bongo. Elle remplace à ce poste, Julien Nkoghe Bekale qui a cumulé 18 mois. Une nomination qui consacre la montée en puissance de l’ancienne mairesse de Libreville.

Après cinq années à la mairie de Libreville, Rose Christiane Ossouka Raponda était entrée officiellement en fonction mardi 12 février 2019 en qualité de Ministre de la Défense. La nouvelle ministre de la Défense. L’ex-édile de la capitale gabonaise entrait au gouvernement à la faveur d’une mise à l’écart d’Étienne Massard Kabinga Makaga, qui occupait le poste en 2016.

Lire aussi: Gabon : Le maire de Libreville Rose Christiane Raponda nommée ministre de la Défense nationale

Après 17 mois à la tête de la Défense nationale, celle qui présente un profil d’expérience dans le domaine de la finance et de l’économie sera chargée de conduire un gouvernement dont la principale mission sera, de poursuivre et même renforcer la stratégie nationale de riposte contre la Covid-19 dont l’impact économique se fait ressentir.

De plus, La nouvelle ministre a toujours bénéficié du soutien de la très influente présidente de la Cour constitutionnelle Marie-Madeleine Mborantsuo. Son nom était d’ailleurs revenu avec insistance pour succéder à Emmanuel Issoze Ngondet, l’ancien Premier Ministre gabonais décédé en juin 2020.

Lire aussi: Le Chef de l’Etat Ali Bongo recoit les Maires

Qui est Rose Christiane Raponda?

Titulaire d’un diplôme en économie, option finances publiques de l’institut gabonais de l’économie et des finances elle a été directrice générale de l’économie et directrice générale adjointe de la Banque de l’habitat du Gabon.

Lire aussi: Africités 2018 : Ossouka Raponda élue à la tête de CGLUA

Nommée ministre du budget, des comptes publics et de la fonction publique en février 2012, elle servira deux ans dans le gouvernement dirigé de l’ancien Premier ministre gabonais Raymond Ndong Sima.

Lire aussi: Coopération décentralisée: Point des relations Libreville/Ankara

Conseillère municipale dans le 3ème arrondissement de Libreville le même que la mère d’Ali Bongo Ondimba, Patience Dabany, dont on la dit proche, Rose Christiane Ossouka Raponda devient, le 7 février 2014, la première femme à diriger la mairie de la capitale gabonaise après les élections municipales. Le poste se révèle extrêmement délicat, la mairie de Libreville étant notamment confrontée à des problèmes chroniques de gestion des déchets.

 

Précedent Commune de Besançon: Anne Vignot réduit son indemnité et les salaires
Suivant Culture: Le Cameroun en accord avec le Fonds pour le Patrimoine mondial africain

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 933 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Cameroun

Accord de Paris : Le Cameroun rentre dans le financement-climat de l’AFD

Le Ministre camerounais de l’Environnement, de la Protection de la Nature et du Développement Durable, Hele Pierre, a signé le 10 juin 2019 à Yaoundé, un protocole d’entente sur la

Actu

Tanzanie – Environnement: EcoAct redonne une seconde vie au plastique

La start-up EcoAct transforme bidons, sacs, bouteilles… en poutres de construction, luttant ainsi contre la pollution et la déforestation. Elle a remporté le prix de la catégorie « habitat »,  et le

Actu

Politique : le conseil constitutionnel en place pour 6ans

Le  président de la République Paul Biya nomme ce 07 février 2018 le premier président de l’histoire Clément Atangana et les 10 autres membres du Conseil constitutionnel. Le 07 février

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire