PRODEL : De nouvelles conventions pour l’amélioration des activités pastorales

PRODEL : De nouvelles conventions pour l’amélioration des activités pastorales

Le Ministre de l’élevage, des pêches et industries animales a présidé en compagnie du ministre de la décentralisation et du développement local le 12 décembre 2018, une cérémonie de conventions y relatives à Yaoundé.

Le Dr Taïga, a présidé dans la capitale camerounaise, la cérémonie de signature des conventions de cofinancement des sous-projets communaux, entre les communes bénéficiaires des régions de l’Adamaoua et de l’Est, dans le cadre du Projet de Développement de l’Elevage(PRODEL).

En effet, les conventions de cofinancement qui ont été signées rentrent dans le cadre de la composante 2 du PRODEL, dédiée à l’amélioration de la productivité des systèmes de production pastorale, de l’accès au marché et de la résilience des communautés pastorales.  L’objectif est d’accroître la contribution des zones pastorales à l’approvisionnement national en viande, notamment en ce qui concerne les marchés urbains, tout en améliorant les systèmes de production animale (bovins, petits ruminants, volailles) pour les communautés pauvres et touchées par les conflits.

De plus, cette composante devrait donc accroître la productivité des systèmes de production pastoraux et améliorer le système de transhumance en finançant des sous-projets de développement et de gestion durable des ressources pastorales qui seront présentés et gérés par les communes au bénéfice des communautés locales. À cet effet, sur appel d’offres lancé en août 2017, soixante-dix-huit communes ont soumissionné et trente ont été sélectionnées de manière compétitive pour bénéficier des appuis du PRODEL, dont dix communes dans la région de l’Extrême-Nord, huit dans le Nord, huit dans l’Adamaoua et quatre dans la région de l’Est.

Pour l’année 2018, le PRODEL a passé des ententes directes avec les opérateurs pour élaborer dix-sept plans de gestion des ressources pastorales assortis des sous-projets, respectivement dans cinq communes de la région de l’Extrême-Nord, quatre de la région du Nord, quatre de l’Adamaoua et quatre de la région de l’Est : Ce sont les quatre communes de l’Adamaoua et les quatre de la région de l’Est qui étaient concernées le 12 décembre 2018.

Au terme des diagnostics validés par les acteurs locaux, des axes d’intervention ont été identifiés pour permettre une gestion durable des ressources pastorales, à savoir, les aménagements des parcours afin de les sécuriser et en améliorer la productivité; le développement des infrastructures communautaires pour l’amélioration des services de santé et une meilleure couverture des besoins hydriques, surtout en saison sèche; le renforcement des capacités des organisations des éleveurs pour mieux gérer les ressources pastorales, influencer les prix du bétail au profit des producteurs et les politiques locales de développement.

Les sous-projets communaux seront donc financés à hauteur de 90 % pour le PRODEL et 10 % pour les municipalités. Bien plus, grâce à ses actions d’envergure nationale, et aux changements structurels qu’il promeut, le PRODEL favorisera un environnement propice au développement inclusif des chaînes de valeurs pour les organisations des producteurs et un accroissement des investissements dans la production, la transformation et la commercialisation des produits ciblés.

Précedent Commune d’arrondissement de Douala 5ème : Le budget 2019 dévoilé
Suivant Umushyikirano 2018 : Des citoyens égaux pour les échanges

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 933 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu

Vitirover : le robot tondeur écologique qui désherbe les voies ferrées

Depuis quelques années déjà, le Groupe SNCF engage un grand nombre d’actions en faveur de sa transformation numérique : formations, nouveaux process, modernisation des outils et structures, ou encore utilisation

Actu Cameroun

Marché Congo de Douala : Joseph Dion Ngute sur le terrain

En marge de l’ouverture du Cameroon Business Forum, le Premier ministre a effectué une visite sur le site du marché dimanche 17 mars 2019, qui a été frappé par deux

Actu Monde

France : L’eau et assainissement au programme du Conseil municipal de Kermoues

Jeudi 23 mai 2019 s’est tenu le conseil municipal de Kernouës, en mairie. Le transfert de compétence de l’eau et assainissement vers la Communauté Lesneven-Côte des Légendes (CLCL) était à

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire