Aménagement urbain : Le MINHDU prends la température à Garoua

Aménagement urbain : Le MINHDU prends la température à Garoua

Le Ministre de l’Habitat et du développement urbain Célestine Ketcha Courtès, entame lundi 4 février 2019 une visite d’évaluation des travaux issus du PLANUT.

La descente sur les chantiers de Garoua qui rentrent dans le cadre du Plan d’Urgence Triennal, est l’une des étapes de ce périple dans le grand Nord. Les logements sociaux dont le taux d’avancée des travaux est évalué à 67% par le Maitre d’ouvrage, les circuits infrastructurels de la Coupe d’Afrique des Nations 2021 qui nécessitent une opérationnalité conséquente.

le taux de réalisation des travaux de construction de 100 logements sociaux faisant partie des chantiers entrant dans le cadre du Plan d’Urgence triennal pour l’Accélération de la Croissance économique est de 67%. Une évolution appréciable de l’avis du ministre de l’habitat et du développement urbain même si le délai contractuel initialement imparti n’a pas été respecté. Le ministre a également prodigué des conseils aux responsables de ces chantiers devant la presse, et exhorté au respect des délais et procédures incombées.

Ce chantier de construction de 100 logements sociaux sur le site de Boklé, dans l’arrondissement de Garoua III, devait en effet, selon les termes du contrat, être livré le 18 septembre 2018.

Outre les chantiers du PLANUT, le ministre de l’Habitat a tenu à s’enquérir aussi de la situation des projets spéciaux engagés par le département ministériel dont elle a la charge dans la région du Nord ; notamment des travaux prioritaires dans les villes d’accueil de la Can, financés par le Fonds routier.

Célestine Ketcha Courtès a également visité les chantiers de réhabilitation des voiries dans le cadre du Projet d’aménagement des infrastructures de voirie et de drainage inscrit au du Programme C2D «Capitales régionales».

En rappel, pour ce qui est des projets spéciaux engagés par le MINHDU, la cité capitale du Nord bénéficie d’un linéaire de 1,7 km de route à réfectionner pour une enveloppe de près de 2 milliards de FCFA dont le taux d’avancement des travaux étant de 50% à la date du 18 septembre 2018. Quant aux travaux de réhabilitation des voiries, Garoua bénéficie d’un linéaire de 7,6 km pour un montant de 12 milliards.  S’agissant des projets du Programme C2D, Garoua se verra aménagée 25 kms de route et 7 kms de drains pour un coût de 16,7 milliards de FCFA. Pour cette dernière série de projets, les opérations des installations de l’entreprise adjudicataire et les études d’exécution sont en cours.

 

Précedent Entretien routier : 100.000 Kms désormais à la charge des communes !
Suivant Douala : Mouvement d’humeur des commerçants du marché Mboppi

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 927 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Afrique

Maroc : La création d’une société de développement régional à casa refait surface

Après les Sociétés de développement local (SDL) lancées par la collectivité locale de Casablanca, la Région de Casablanca-Settat s’apprête, elle aussi, à lancer une entité chargée de l’accompagnement du développement

Actu

Covid19 – France: L’amende en cas d’infraction au port du masque fixée à 135 euros

L’obligation de porter un masque dans tous les lieux publics clos du pays entre en vigueur à partir de ce lundi 20 juillet 2020.

Actu Cameroun

Haut-Nkam: la formation des mototaxis annoncée

L’annonce de l’offre de formation des conducteurs de motos-taxis du département du Haut-Nkam a été faite au cours de la visite du ministre des Transports dans la région de l’Ouest

1 Commentaire

Laisser un commentaire