Région du Sud : Le MINEE procède à l’ouverture fonctionnelle du Barrage de Mékin

Région du Sud : Le MINEE procède à l’ouverture fonctionnelle du Barrage de Mékin

Le Ministre de l’eau et de l’énergie, s’est rendu vendredi 24 mai 2019 dans le département du Dja et Lobo, pour la mise sous tension de la Centrale Hydroélectrique qui porte le même nom.

La fin des travaux techniques de la SONATREL et d’ENEO, reste toujours attendue pour avoir un réseau interconnecté Sud pertinent. Il est à noter que le barrage offrira en termes de capacité, 15 MW supplémentaires au bénéfice des populations. Les villes pilotes pour la confirmation du système d’interconnexion sont Sangmélima et Meyomessala.

Le MINEE et le Maire de Meyomessala en salle des machines.

En rappel, il s’agit du tout premier projet énergétique de l’entreprise camerounaise, MEKIN Hydroélectrique Development corporation, entamé en 2012, avec une interruption en octobre 2014, pour des raisons de grève en lien avec le sous-traitant CNEEC.

Toutefois, les travaux reprendront en avril 2015, et c’est en décembre de la même année que ce barrage produira ses premiers mégawatts d’électricité, à base du 1er groupe turbine installé. La réception provisoire partielle quant à elle interviendra le 22 janvier 2019, avant la mise en eau et disposition au grand public, le 24 mai 2019.

De la configuration structurelle

Le barrage proprement dit est composé d’une usine à pied, à 03 turbines de 5 MW chacune, d’une digue principale, d’une digue secondaire, d’un réservoir, d’une ligne de transport, d’une cité du Maître d’ouvrage, d’un poste élévateur, un poste abaisseur entre autres.

Vue de profil du Barrage de Mékin

Actuellement, seul 02 turbines sont fonctionnelles, avec une capacité de 10 MW car la 3ème turbine est encore en Chine. « Depuis le démarrage de la Centrale hydroélectrique de Mekin, depuis hier soir, les turbines 1 et 3 sont en production, la turbine N°2 a présenté certaines anomalies au moment des premiers essais, elle a donc été retournée en Chine pour subir des corrections nécessaires. D’ici un mois, elle sera de retour et sera remise en fonctionnement. Le barrage de Mekin est donc actuellement en état de fonctionnement ». a précisé le Ministre à la presse locale.

Pour Frédéric Biya Motto, Directeur Général de Hydro Mekin, les habitants vont bientôt bénéficier de l’infrastructure en matière d’électrification de façon progressive, « Ainsi, toutes les populations pourront donc en bénéficier. Mais en attendant, nous allons étendre progressivement l’alimentation des localités environnantes, tels que Bengbis, Djoum, Meyomessi et autres, toujours avec ce même mode iloté. Pour nous, il faut que ce barrage soit rentable. Tous les paramètres techniques sont bons au niveau du poste abaisseur de Ndjom Yekombo, la puissance, la tension, le courant, et la fréquence, tout est stable ».

Le maire de Meyomessala répondant aux questions de la presse.

Pour le Chef de l’executif municipal de Meyomessala Christian Mebiame Mfou’ou, « nous sommes très heureux d’assister enfin à la mise en exploitation de cet important barrage, que nous abritons, et qui doit nous apporter de la lumière et bien d’autres opportunités dans l’arrondissement ». Selon le MINEE, les conditions de gestion environnementales et sociales, autour de ce projet ont été scrupuleusement respectées.

 

Source: S.B.

Précedent Communautés Urbaines: Le Président Biya nomme des Secrétaires généraux
Suivant France : L’eau et assainissement au programme du Conseil municipal de Kermoues

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 723 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Cameroun

Entretien routier : 100.000 Kms désormais à la charge des communes !

Il s’agit d’une des annonces fortes du Ministre des travaux publics Emmanuel Nganou Djoumessi, lors de la conférence annuelle 2019 de ses services à Yaoundé.

Actu Afrique

Côte-d’Ivoire : Bientôt un système de transport intelligent d’ici fin 2019

Grâce à des technologies innovantes, le nouveau système de gestion de la circulation routière devrait aider le pays à mieux maîtriser la mobilité des personnes et des marchandises. Une étape

Actu

Commune de Yaoundé 2ème : Décès du Maire Luc Assamba

Membre titulaire du RDPC, le maire de cette commune d’arrondissement, a rendu l’âme ce vendredi 16 novembre 2018 à Yaoundé. Selon des sources, l’homme politique est mort à la suite

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire