Extrême-Nord : 206 kits de lampes solaires pour les populations

Extrême-Nord : 206 kits de lampes solaires pour les populations

Le chef de la mission diplomatique japonaise s’est rendu à Kousseri le 5 mars dernier. C’était à la faveur d’un don du « pays du soleil levant » aux habitants de la localité, en collaboration avec le PNUD.

 Son excellence Kunio Okamura y a accompagné madame Allegra Baiocchi, la représentante résidente du PNUD au Cameroun qui offrait cet important don à certaines écoles, centres de formation professionnelle et centres de santé dans quatre localités dans le Logone-Chari à savoir, Nkidam, Kalkoussam, Logone Birni et Zimado.

Elle a tenu à rappeler que la mobilisation de ces équipements est « l’heureux aboutissement d’une fructueuse collaboration entre l’entreprise citoyenne japonaise Panasonic et le PNUD ». La donatrice n’a pas omis de préciser la clé de répartition de ces lampes ; ainsi, 108 seront destinées aux enseignants des écoles primaires pour leur permettre de bien préparer leurs cours, 84 vont aux enseignants et aux jeunes des centres de formation professionnelle et les 24 autres sont prévues pour le centre médical d’arrondissement de Logone Birni.

Au nom des populations bénéficiaires, Hamida Babba, le troisième adjoint préfectoral de kousseri qui, au nom du préfet du Logone et Chari présidait cette cérémonie organisée à l’esplanade du stade de Kousseri, a saisi cette opportunité pour saluer les relations de coopération qui lient le Cameroun à ses amis, précisément le tandem Japon-PNUD.

Il emboîtait ainsi le pas à Zénabou Ahmed, la 4e adjointe au maire de Kousseri qui, tout en remerciant les donateurs, les a supplié de poser leurs regards sur les difficultés auxquelles les populations de Kousseri font face au quotidien. Des chapelets des doléances ont par la suite été égrainés dans toutes les structures sociales visitées et qui ont tout récemment bénéficié d’une attention du PNUD, financièrement soutenu par le Japon, soit pour leur réhabilitation, soit pour leur dotation en équipements divers.

Tel est le cas du centre multifonctionnel de formation de la jeunesse de Kousseri, du centre de promotion de la femme et de la famille de Kousseri, et du pavillon des enfants malnutris logé au sein de de l’hôpital régional annexe de Kousseri. C’est après avoir recueillis çà et là les doléances des populations que son excellence Kunio Okamura et Allegra Baiocchi ont pris congé de leurs hôtes.

Précedent Cameroun: l’Union européenne soutient les municipalités de l’Est
Suivant Décentralisation : Les journalistes se mobilisent

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 292 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Cameroun

Douala -désordre urbain : Une vaste campagne de libération des emprises annoncée

Le délégué du gouvernement auprès de la Communauté Urbaine de Douala, a instruit l’ouverture de la campagne dès la quinzaine du mois de février 2019.

Actu Cameroun

Gardiennage: Seules 9 sociétés sont en règle

Alors que les questions sécuritaires prennent définitivement l’avantage sur les autres questions en ce début d’année 2015, le Président de la République a promulgué le 23 décembre 2014 une loi

Actu Cameroun

Sénatoriales 2018 : grand suspense sur les 30 nominations

Au plus tard le 15 avril selon la législation, le président de la république fera connaitre par décret, les 30 sénateurs qui compléteront le collectif de la chambre haute. Pour

1 Commentaire

  1. […] De manière précise, sur 42 listes reçues et examinées par le Conseil électoral, cinq ont été rejetées. Par ailleurs, le Social Democratic Front (SDF) s’est désisté dans la région du Centre. Néanmoins, le parti de Ni John Fru Ndi ira en compétition dans cinq régions En somme, 36 listes ont été validées, notamment celles de l’UPC dans les régions de l’Adamaoua, du Nord et du Sud-Ouest et celles du SDF à l’Est et dans l’Extrême-Nord. […]

Laisser un commentaire