Casablanca: 28.000 tonnes de déchets collectés durant la fête de l’ Aid al Adha

Casablanca: 28.000 tonnes de déchets collectés durant la fête de l’ Aid al Adha

Annonce faite mardi 4 Aout 2020, par la société de développement local “Casablanca Baia”, qui s’occupe de la gestion des déchets dans la ville marocaine.

“Casablanca Baia” a précisé, dans un communiqué, que l’opération de collecte, qui a duré 72 heures, a mobilisé 5500 agents de collecte de nettoiement et 400 machines dédiées à la propreté. Plus de 20 contrôleurs et responsables ont chapeauté cette opération, précise la même source, ajoutant que le numéro vert de la société n’a enregistré aucune réclamation.

La gestion des déchets s’impose comme un défi colossal au Maroc, notamment pour les collectivités territoriales qui sont responsables de la gestion des déchets. Par contre, quelques villes pionnières démontrent des bons exemples, tel que l’histoire de Yassine Mazout, ancien chiffonnier et aujourd’hui président de la coopérative Attawafok à Rabat. Au Maroc, pays témoignant d’une transition sur tous les plans en la matière, la gestion des déchets s’impose comme un défi colossal que les parties compétentes sont appelées à relever au profit de l’intérêt général et du bien-vivre de tous.

En effet, la responsabilité de la gestion des déchets, qui est une activité très récente au royaume nord-africaine, incombe aux collectivités territoriales. C’est le cas, par exemple, de la gestion des déchets ménagers, qui relève de la compétence des collectivités territoriales, lesquels sont appelées à s’engager dans l’instauration des décharges contrôlées, qui se sont imposées comme un nouveau standard depuis 2002.

Les décharges contrôlées sont toujours un savoir-faire non acquis par un ensemble d’autres communes, ce qui entraine des impacts néfastes sur la santé publique et l’environnement. 

Dans ce sillage, et face à un paysage en mutation rapide, la gestion des déchets s’avère d’une urgence poignante. Dans les quatre coins du Royaume, les décharges s’amplifient de plus en plus et deviennent grands facteurs de pollution. Dans ce sens et à l’aune de ses engagements internationaux, le Maroc a adopté une réglementation intitulée « loi relative à la gestion des déchets et à leur élimination » ayant pour objectifs affichés de prémunir la santé de l’Homme, respecter sa dignité humaine et protéger l’écosystème environnemental. Cette loi a ensuite été complétée par le décret sur la gestion des déchets dangereux promulguée en 2015.

Il y’a 6 mois, le secteur de la collecte des déchets ménagers de Casablanca trouvait du mal à démarrer alors même qu’il a été confié, dans le cadre de la gestion déléguée, à Averda et Derichebourg, les deux entreprises qui ont remporté l’appel d’offres de la collecte des déchets ménagers et du nettoiement de la ville. Une situation qui avait provoqué la colère du ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, qui avait rappelé à l’ordre les élus de la métropole, rapportait nos confrères d’Assabah.

Précedent Akonolinga: La Commune fait son bilan pour ses 100 premiers jours
Suivant Yaoundé: L’Espace Charles Atangana fermé au public

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 933 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu

France : la première éolienne en mer mise en service

La toute première éolienne flottante est fonctionnelle depuis le 20 septembre 2018. L’ouvrage situé à 20 kms au large du Croisic en Loire-Atlantique, d’une hauteur de 60 mètres, doit permettre

Actu

Fiscalité locale : Des start-ups pour aider les communes à lever l’impôt

Basée à Dakar au Sénégal, avec un déploiement effectif ou à venir dans d’autres pays d’Afrique francophone, la start-up Sudpay s’adresse aux municipalités et une autre start-up, Paydunya, plutôt au

Actu Monde

Environnement : Air France compense, réduit et recycle

La compagnie aérienne Air France va compenser pro activement 100% des émissions de CO2 de ses vols domestiques dès le 1er janvier 2020, ses engagements pour  un transport plus durable

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire