Mali : La mairie de Bamako 3 interdit la marche des syndicats de la police nationale

Mali : La mairie de Bamako 3 interdit la marche des syndicats de la police nationale

Informée de l’action des syndicats de la police nationale le 22 novembre 2018 pour réclamer leur droit, la mairie a opposé une fin de non-recevoir à l’action des policiers.

L’organisation syndicale de la police du Mali, qui réclame l’octroi de nouveaux avantages de son corps de métier, notamment la création de postes de hauts fonctionnaires auprès des représentations diplomatiques, des départements ministériels, la relecture du texte fixant le taux et les modalités d’octroi des primes allouées aux fonctionnaires de la police nationale… suite à la non réaction de l’Etat par rapport à toutes ces doléances, les syndicats de la police ont décidé d’organiser une marche pacifique  dans la matinée du 22 novembre pour se faire entendre. La municipalité 3 de Bamako alerté de cette marche, va stopper cette organisation syndicale par une lettre signée du 1er adjoint au maire qui dit « je suis au regret de vous faire part de l’interdiction de la dite marche pour des risques de troubles à l’ordre public ».

Selon certaines autorités administratives notamment le ministre de la sécurité et de la protection civile, le ministre de la justice ces doléances sont en cours de traitement, il faut tout simplement patienter.

Source : afriquematin.net

Précedent Africités 2018 : Le 8e Sommet officiellement lancé
Suivant Africités 2018 : Nouveau record de participation

Auteur

Vous pourriez aussi aimer

Actu Afrique

Tunisie – municipales 2018 : Polémiques autour des candidatures féminines

Quelques jours seulement après le début de la campagne pour les municipales du 6 mai prochain, les polémiques se multiplient. Parmi elles, le profil de certaines candidates. Près de la

Actu Cameroun

Chantiers routiers : les entreprises défaillantes dans le viseur de Ketcha Courtès

Le ministre de l’habitat et du développement urbain, menace de résilier les contrats des entreprises attributaires de marchés sous financement Fonds Routiers depuis 2013, qui n’ont pas livré leurs chantiers

Actu

Georges Elanga Obam : « Le cadre normatif de la commune pas toujours appliqué est un frein majeur à la décentralisation »

Le ministre de la décentralisation et du developpement local, a présenté de façon non exhaustive les difficultés quotidiennes de la commune camerounaise, à l’occasion des Assises Générales.

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire