Royaume-Uni: Après sa victoire, Boris Johnson met le cap sur le Brexit

Royaume-Uni: Après sa victoire, Boris Johnson met le cap sur le Brexit

Ses premiers mots de Premier ministre victorieux sont pour le Brexit. Après sa victoire aux législatives jeudi, le premier ministre  a promis que le Royaume-Uni quitterait l’Union européenne « à temps » le 31 janvier.

Après trois ans de désaccords, « je vais mettre fin à ces absurdités et nous allons le réaliser à temps d’ici au 31 janvier », a déclaré le dirigeant conservateur devant ses partisans. Les résultats ont confirmé la tendance donnée par les premières estimations : une majorité absolue pour les conservateurs avec 365 sièges sur 650, d’après des résultats définitifs.

Ces derniers n’avaient plus exercé un tel contrôle sur le Parlement depuis Margaret Tatcher en 1987, grâce à la prise de circonscriptions ouvrières détenues depuis des décennies par les travaillistes.

Après dépouillement dans 649 circonscriptions sur 650, le parti de Boris Johnson avait raflé 364 sièges à la Chambre des communes, contre 317 remportés en 2017. Principale formation d’opposition, les travaillistes s’effondrent à 203 sièges (contre 262), plaçant leur très à gauche Jeremy Corbyn sur un siège éjectable. Boris Johnson a évoqué un « tremblement de terre » qui redessine le paysage politique britannique. Il se rendra à Buckingham Palace vendredi pour être renommé Premier ministre.

A Bruxelles, où les dirigeants européens sont réunis en sommet, la France a salué une « clarification ». Et l’UE est « prête » à passer à la phase suivante, selon le nouveau président du Conseil européen Charles Michel, celle des difficiles négociations sur la relation commerciale. Boris Johnson veut les conclure avant la fin 2020 : mission impossible vu la complexité du sujet, estiment bien des analystes.

Les investisseurs ont néanmoins choisi de se réjouir de la levée de l’incertitude pesant sur l’économie britannique. Face à l’euro, la livre a atteint un sommet depuis juillet 2016.

Précedent Session extraordinaire du Parlement: Ce qui va changer pour la décentralisation
Suivant Savina Claudia Ammassari : « Il est prévu une mobilisation des collectivités territoriales décentralisées, pour favoriser l’accès aux services de lutte VIH/SIDA »

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 735 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Monde

Climat : La Méditerranée se réchauffe plus vite que le reste de la planète

L’année prochaine, le réseau méditerranéen d’experts sur les changements climatiques et environnementaux (MedECC) rendra un rapport complet et très attendu sur la situation en matière de réchauffement climatique autour de

Actu

Guinée : La consolidation du budget des collectivités locales programmée

Les collectivités locales guinéennes vont bénéficier d’importants financements de partenaires internationaux. Une annonce qui intervient à la clôture des états généraux de la décentralisation et du developpement local, le 15

Actu Monde

FMDV lance deux nouvelles publications régionale sur le Financement urbain

Le Fonds Mondial pour le Développement des Villes (FMDV) lance deux nouvelles publications régionales sur le financement urbain dans le cadre du Programme REsolutions. REsolutions Europe: innover localement pour financer les

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire