Rentrée parlementaire: Marcel Niat Njifenji condamne les atteintes à l’unité du pays

Rentrée parlementaire: Marcel Niat Njifenji condamne les atteintes à l’unité du pays

Le président du Sénat a réitéré la position de la chambre haute du Parlement à l’ouverture de la 2e session ordinaire de l’année législative 2019 ce 10 juin au Palais des congrès de Yaoundé.

Dès l’entame de son discours, le président a fustigé les appels à la haine, au repli identitaire et aux actes de violence perpétrés dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Et même, à l’étranger dans certaines représentations diplomatiques du Cameroun, « Le sénat condamne fermement toutes ces tentatives d’atteinte à l’unité et à l’image de notre pays » a-t-il souligné. Il a rassuré l’opinion que le président de la République et le gouvernement travaillent activement pour le retour à la paix et à la sécurité dans les régions en troubles. « Le Cameroun est debout et il le restera » a-t-il ajouté.

Le président Marcel Niat Njifenji demande aux Camerounais de « ne pas se laisser distraire par le climat d’agitation stérile entretenu par les ennemis de la République. » Dans cette optique, il les invite à rester mobilisés afin de relever le défis commun, celui de continuer à œuvrer pour le développement économique et social » du pays dans la paix et la démocratie. Il invite également les sénateurs à soutenir toutes les initiatives engagées par le gouvernement en vue d’une sérénité durable au Cameroun.

Aux médias et partenaires

Le président de la chambre haute demande aux hommes des médias d’éviter d’être de propagateurs de fausses nouvelles. Ainsi, il les exhorte à prendre leurs responsabilités pour ne pas donner du crédit aux œuvres de ceux qui veulent déstabiliser le Cameroun et ruiner son image aux yeux du monde.

Quant aux partenaires étrangers, Marcel Niat Njifenji les encourage à apporter leur accompagnement au Cameroun dans la voie de l’apaisement et de la préservation de l’unité nationale. Pendant un mois, les parlementaires devront plancher en profondeur sur tous ces défis qui interpellent tous les Camerounais.

Source: CRTV

Précedent Assemblée nationale: Cavaye Yeguié Djibril ouvre la session de juin
Suivant Assainissement: Les populations d'Ebolowa réclament 100 millions à HYSACAM!

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 933 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Afrique

Côte-d’Ivoire : Bientôt un système de transport intelligent d’ici fin 2019

Grâce à des technologies innovantes, le nouveau système de gestion de la circulation routière devrait aider le pays à mieux maîtriser la mobilité des personnes et des marchandises. Une étape

Actu Cameroun

Construction d’autoroutes : bientôt des indemnisations aux populations

La question qui a longtemps provoqué le grincement de dents des riverains sera résolue dans les prochains jours. Selon le ministre des travaux publics, plusieurs bénéficiaires seront effectivement indemnisés afin

Actu

Transport urbain: 590 millions de FCFA pour la mobilité urbaine soutenable de Yaoundé et Douala

Les études de mise en œuvre du projet ont été lancées le 18 janvier à Yaoundé par le Ministre de l’Habitat et du développement urbain,Jean Claude Mbwentchou. Autour du MINDUH

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire