Législatives et municipales : Les gabonais aux urnes pour leurs élus locaux

Législatives et municipales : Les gabonais aux urnes pour leurs élus locaux

Les gabonais ont commencé à voter samedi 6 octobre 2018, aux élections locales, premier scrutin depuis la présidentielle de 2016 remportée par Ali Bongo Ondimba.

La plupart des bureaux de vote ont ouvert à 08H00 locales à Libreville. Alors que le taux de participation est généralement bas aux élections gabonaises, des files d’attente se sont rapidement formées dans des bureaux de vote, notamment en centre-ville. Plus de 680 000 électeurs sont appelés aux urnes pour ces échéances locales. Les rumeurs de fraude et d’autres aléas, n’ont pas découragé les populations, qui font le choix de leurs responsables au plan local.

En effet, les électeurs appelés à voter doivent désigner leurs 143 représentants à l’Assemblée nationale, ainsi que dans les villes et provinces.

Ces élections, organisées par le Centre gabonais des élections, ont été par trois fois repoussées depuis 2016. Contrairement à la dernière présidentielle, elles devraient se dérouler avec un fort taux d’abstention, selon les observateurs nationaux. Les premiers résultats devraient être connus dans les prochains jours. Pour éviter des troubles, le gouvernement a décidé de fermer les frontières pendant le scrutin ainsi que les débits de boissons.

Précedent Brésil : Tenue des élections générales à multiples enjeux
Suivant Présidentielle 2018 : les camerounais élisent leur Chef de l’Etat

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 190 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Afrique

Presidential election in Nigeria: Buhari is candidate

His office has just put an end to the speculations by announcing that he will be seeking a second term in office on 2019. The announcement comes at a time

Actu Afrique

RDC: premières activités de la caravane des pays des grands lacs

Plusieurs milliers de Congolais et de Rwandais originaires de Bukavu et de Rusizi, ville frontalière au Rwanda, se sont rassemblés au Cercle sportif de Bukavu le 16 décembre 2017 pour

Actu Afrique

Changements climatiques : l’exemple sénégalais inspire

Alors que le président sénégalais sera, en sa qualité de président en exercice du Sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement francophones, le porte-voix des autorités locales francophones à Paris

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire