Beyrouth 2016 : Les maires impliqués dans plusieurs chantiers

Beyrouth 2016 : Les maires impliqués dans plusieurs chantiers

Les élus locaux profitent de leur présence à la 3e assemblée générale de l’AIMF pour travailler sur plusieurs préoccupations communes à une région ou à l’ensemble des autorités locales.

En marge des travaux de l’assemblée générale étalés du 28 au 30 septembre, les commissions permanentes de l’AIMF se sont réunies : « Vivre ensemble » présidée par Denis Coderre, maire de Montréal ; « Développement urbain durable et environnement » autour de Grégoire Junod du Syndic de Lausanne ; « Villes innovantes – Economie sociale et solidaire » présidée par Rachel Bocher, Conseillère municipale de la ville de Nantes.

Des sessions regroupant les acteurs du terrain se sont aussi tenues sur des thématiques telles que « Place et rôle du patrimoine culturel dans les villes en conflit armé : cas de Tombouctou ». L’association des Villes et Communes de l’Océan indien a tenu une réunion autour de sa présidente, Jacqueline Moustache-Belle, maire de Victoria. Dans le même temps s’est tenue une réunion de la Plateforme des Autorités locales des Pays des Grands Lacs.

De même, Célestine Ketcha Courtès, maire de Bangangté et présidente du Réseau des Femmes Elues Locales d’Afrique a animé une réunion de présentation de l’Accord cadre ONU-Femmes et AIMF en présence de Hortense Gbaguidi, Coordonnatrice régionale « Violences » à ONU-Femmes. Léhady Soglo, maire de Cotonou, a présidé l’assemblée générale de l’association Alliance Internationale des villes pour le devoir de mémoire et le développement.

Une session particulière a été consacrée à l’information et le suivi du Partenariat stratégique AIMF-UE dont l’objectif est de faire entendre la voix des autorités locales dans les espaces décisionnels des niveaux nationaux, régionaux et mondiaux. L’occasion pour les experts de la Commission de l’Union Européenne conduits par Michel Laloge, Chef du secteur Autorités locales et décentralisation, de saisir les avancées des activités retenues dans le cadre des Groupes de plaidoyer sur les finances locales, les services essentiels, les changements climatiques ou encore le statut de l’élu local et la fonction publique territoriale.

Les maires ont par ailleurs échangé le 30 septembre 2016 avec Nicolas Hazard, président et fondateur du Comptoir de l’Innovation, et Jean Paul Vermes, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris, dans le cadre du partenariat public privé, qui pourrait également contribuer au financement des collectivités locales.

Précedent Beyrouth 2016 : Les principales résolutions
Suivant Beyrouth 2016 : AfroLeadership et REFELA-CAM partenaires

Auteur

Kamdem Souop
Kamdem Souop 343 Articles

Écrivain, éditeur et spécialiste de communication sur le changement de comportement social, il a dirigé le journal en ligne www.villesetcommunes.info et la WebTv www.villesetcommunes.tv de 2011 à 2020.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu

Elections Locales 2020 : 37% des camerounais veulent voir résoudre le désordre urbain

C’est l’un des souhaits formulés par les citoyens, issu d’un sondage Twitter effectué le 17 Novembre 2019.

Actu

Côte d’Ivoire : un député condamné pour propagation de fausses nouvelles

Le parlementaire Alain Lobognon a été épinglé par la justice ivoirienne mardi 29 janvier 2019, pour des allégations  tenues sur les réseaux sociaux.

Actu Afrique

Mali – Changement climatique: L’UNESCO appuie l’ONG IWENE

Pour la promotion d’une éducation environnementale afin de préserver la réserve de biosphère de la boucle du Baoulé, l’Organisation des Nations unies pour la science et la culture (UNESCO) et

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire