Mali : trafic ferroviaire à Bamako Diboli : Les propositions du ministre des Transports

Mali : trafic ferroviaire à Bamako Diboli : Les propositions du ministre des Transports

Mercredi 2 octobre 2019, le Conseil des ministres a eu écho de ce qu’a proposé le ministre des Transports et de la Mobilité urbaine pour la relance du trafic ferroviaire de voyageurs et de marchandises entre Bamako et Diboli. (Frontière avec le Sénégal).  

 Le Plan de relance de l’activité ferroviaire nationale de voyageurs et de marchandises, selon le Conseil des ministres, proposé par Ibrahim Abdoulaye Ly s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des recommandations du diagnostic des infrastructures ferroviaires et du matériel roulant.

Le plan est articulé autour des axes stratégiques ci-après : la remise à niveau de la voie entre Bamako et Diboli (586 km), la réhabilitation de 19 gares ferroviaires ; la restauration des campements pour la surveillance et l’entretien de la voie ferrée ; la réhabilitation des dépôts et ateliers de maintenance ; l’acquisition d’outillage pour l’entretien et la maintenance du matériel roulant, la location avec option d’achat de quatre  locomotives reconditionnées d’une puissance nominale requise de 2 400 CV, la réparation et la remise en état de 31 voitures, fourgons bagages et générateurs, la réhabilitation et l’acquisition des engins mécaniques et outillages d’entretien de la voie, la réhabilitation du système de télécommunication, la formation du personnel dans la gestion du patrimoine et de la sécurité ferroviaires.

Le coût de la mise en œuvre des activités du Plan de relance est évalué à 9 milliards 874 millions 86 674 F CFA.

La mise en œuvre des activités préconisées permettra de : désenclaver les localités riveraines du chemin de fer, relancer l’activité économique des localités traversées par le chemin de fer, améliorer la mobilité des populations des zones desservies.

Le plan de relance participe de la mise en œuvre des engagements du Gouvernement envers les partenaires sociaux.

Source : maliweb.net

 

Précedent Economie circulaire – Pays-Bas : Rotterdam, le royaume de l'économie circulaire
Suivant Mobilité urbaine - Burkina : Ouahigouya bénéficiera de 7 Kms de routes bitumées

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 784 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu

Guinée-Bissau – Législatives 2019 : les électeurs aux urnes ce dimanche

Un scrutin destiné à sortir la Guinée-Bissau de trois ans de crise entre le président José Mario Vaz et le PAIGC, le parti au pouvoir s’ouvre le 10 mars 2019.

Actu

Développement local : Le maire et les associations de Ouagadougou accordent leurs violons

Le maire de la ville de Ouagadougou, Armand Béouindé, et les responsables des associations exerçant sur le territoire communal se sont entretenus le 17 juillet 2019 pour un nouveau type

Actu

Bassek Ba Kobhio: “Nous allons essayer de faire mieux afin que la création cinématographique africaine s’améliore”

Ecrivain et Réalisateur camerounais, le promoteur des Ecrans Noirs, Basseck Ba Kobhio s’est exprimé au micro de Villes & Communes, à la suite des pourparlers de Yaoundé, dans le cadre

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire