Mobilité urbaine – Burkina : Ouahigouya bénéficiera de 7 Kms de routes bitumées

Mobilité urbaine – Burkina : Ouahigouya bénéficiera de 7 Kms de routes bitumées

L’Agence des travaux d’infrastructures du Burkina (Agetib), en collaboration avec les membres du bureau du Conseil municipal de Ouahigouya, était en atelier de restitution du rapport d’avant-projet détaillé provisoire et du dossier d’appel d’offres provisoire des études de faisabilité technico-économique des travaux d’aménagement de voies urbaines de la cité de Naaba Kango. C’était ce 2 octobre 2019 dans la salle des fêtes de l’hôtel de ville.

C’est dans le cadre du Projet de transport et de développement des infrastructures urbaines (PTDIU) que cette activité de restitution des études de faisabilité technico-économique des travaux d’aménagement de voiries urbaines s’est tenue. Dans le volet « Infrastructures urbaines dans les capitales régionales » du projet, il est prévu le bitumage de 7 Km de voies dans la ville de Ouahigouya afin d’améliorer la mobilité, d’où l’organisation de l’atelier de restitution et de validation des rapports provisoires des études d’avant-projet élaboré par le groupement de bureaux Techni-Consult/Memo.

Favoriser le développement socio-économique de Ouahigouya

A l’ouverture des travaux, Basile Boureima Ouédraogo, maire de la commune de Ouahigouya, s’est réjoui du choix de sa ville pour cet important investissement. Pour le maire, cette rencontre vient rassurer les Ouahigouyalais que le présent projet tant attendu sera bientôt une réalité. « Ce linéaire de voirie viendra augmenter le nombre de rues bitumées, améliorer la mobilité urbaine et favoriser le développement socio-économique de la cité et surtout créera des emplois temporaires au cours des travaux », a indiqué le bourgmestre, avant de remercier la Banque mondiale, la Coopération suisse et l’Association internationale de développement pour leur appui financier.

Mathieu Lompo, directeur général de l’Agetib, a rappelé que le projet, qui date de 2016, entre dans le cadre du développement des infrastructures urbaines financé conjointement par le l’Etat burkinabè et des partenaires européens. « Nous tenons à offrir des infrastructures de qualité à la ville de Ouahigouya et, par rapport à l’emprise, les rues auront une largeur de sept mètres. Certaines voies seront assainies en fonction de l’hydrographie et l’Avenue de Chambéry, d’une longueur de deux kilomètres, sera en double voie », a annoncé M. Lompo.

Les acteurs s’accordent sur les détails

L’atelier a réuni plusieurs acteurs à savoir le maître d’ouvrage, la Banque mondiale en qualité de partenaire financier, les services techniques de la région du Nord, les autorités communales et les services techniques de la municipalité. Les participants ont appréhendé le choix définitif d’aménagement, le linéaire final d’un peu plus de 7 Km, le coût des travaux qui est d’environ 3 milliards 400 millions, les impacts environnementaux et les mesures d’atténuation et de compensation prévues dans les dossiers d’appel d’offres

Source : lefaso.net

Précedent Mali : trafic ferroviaire à Bamako Diboli : Les propositions du ministre des Transports
Suivant Lutte contre le réchauffement climatique : Les tourbières, des alliés puissants !

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 784 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu

Beyrouth 2016 : Les maires impliqués dans plusieurs chantiers

Les élus locaux profitent de leur présence à la 3e assemblée générale de l’AIMF pour travailler sur plusieurs préoccupations communes à une région ou à l’ensemble des autorités locales. En

Actu

Urbanisation. Douala aménage des pôles pour faciliter la circulation des populations

La Communauté urbaine a plaidé pour des études relatives à la construction de pôles par arrondissements. Cinq arrondissements de la capitale économique seront l’objet de la construction de pôles par

Actu Afrique

Maroc : le Fonds d’équipement communal aide les communes défavorisées

Une nouvelle initiative d’accompagnement est lancée par l’organismes en vue de déclencher le développement des communes à faible revenus et de mobiliser des ressources financières pour  des infrastructures et des

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire