Commune de Karangasso-Samba : des infrastructures d’adduction d’eau pour 4 villages

Commune de Karangasso-Samba : des infrastructures d’adduction d’eau pour 4 villages

Le maire de la commune de Karangasso, Aboubramane Ouattara  a inauguré l’infrastructure à Diofoulma vendredi 18 janvier 2019, qui rentre dans le cadre des services essentiels.

Les villages burkinabé, notamment Diofoulma, Koumbadougou, Banakorossa et Magafesso ont de quoi avoir leurs visages reluire. En cause, des bornes fontaines nouvellement installées.

La réalisation de ces infrastructures d’adduction d’eau potable a vu le jour, grâce à l’appui du programme de développement intégré de la vallée de Samendeni. Ce geste salvateur a été salué par les habitants de ces villages, en particulier les femmes, qui voient ainsi la fin de leur calvaire pour la quête de l’eau. Jadis, ces ménagères s’approvisionnaient au niveau des sources d’eau non-conventionnelles. Sources de maladies et de fréquentation des centres de santé. Aujourd’hui l’utilisation de  ces bornes- fontaines eau potable contribuera à diminuer effectivement la fréquentation des centres de santé. Il reste néanmoins aux populations de faire bon usage de cette infrastructure. Toutefois, une direction technique accompagnera la commune dans l’entretien et la gestion afin d’éviter que les pannes surviennent.

Le bourgmestre de la commune de Karangasso Samba, Aboubramane Ouattara et sa population étaient en liesse. Il a exprimé des sentiments de gratitudes envers les donateurs. «Nous apprécions les ouvrages à leur juste valeur car l’eau c’est la vie ; ces infrastructures vont soulager près de 9 000 ménages. »  A-t-il martelé. A titre de rappel, un 5e village à savoir Karangasso Samba, recevra aussi dans les tous prochains jours, les clés pour l’ouverture de son infrastructure d’adduction d’eau potable. Pour l’instant les installations ne sont pas encore terminées.

Précedent Nkolmesseng : La commune de Bangangté et Yaoundé 5 à l’œuvre
Suivant Région de l’Est : Les élus locaux outillés pour éradiquer la malnutrition

Auteur

Vous pourriez aussi aimer

Actu Monde

Vietnam – Changement climatique : Les Journalistes améliorent leurs connaissances

Trente-cinq et rédacteurs du delta du Mékong ont participé du 22 au 24 août 2019, à un cours de formation sur le changement climatique et l’énergie durable.

Actu Cameroun

Région du Littoral – Sous-préfecture de Melong: Biko Biko Alain Blaise prend les commandes

Suite au décret présidentiel du 07 octobre 2019, portant nomination au sein de l’administration territoriale, le nouveau sous-préfet de l’arrondissement de Melong a été solennellement installé le vendredi 01 novembre

Actu Afrique

Farid Yaïci; professeur d’économie (Algérie)

Pour promouvoir le développement local, il faut au préalable restituer le pouvoir de décision aux acteurs locaux, représentés par les délégués de l’Etat, les élus locaux, les entrepreneurs, les travailleurs,

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire