Région de l’Est : Les élus locaux outillés pour éradiquer la malnutrition

Région de l’Est : Les élus locaux outillés pour éradiquer la malnutrition

Les magistrats municipaux ont acquis les bases pour lutter contre ce phénomène, lors d’un atelier tenu à Bertoua, le 17 et 18 janvier 2019 à l’initiative de Scalling Up Nutrition.

D’après les enquêtes menées par l’Unicef en 2018. 35,4% d’enfants souffrent de malnutrition chronique dans la région du soleil levant. Cette crise alimentaire dans la région de l’Est, émane de l’insécurité qui se vit en république centrafricaine pays voisin du Cameroun. Les populations de Centrafrique qui fuient la guerre viennent se refugiées à l’Est du Cameroun. Conséquent les communes sont confrontées aux problèmes d’insécurités alimentaires et malnutrition. Avertis de cette réalité qui se vit dans les communautés. Une trentaine d’élus locaux et des leaders des organisations de la société civile ont répondu présent à l’appel de Scalling Up Nutrition. À cet effet au menu de la rencontre, les rudiments pour éradiquer la malnutrition ont été servis aux maires. Les résultats de la digestion sont attendus dans les jours avenirs notamment maitriser les éléments fondamentaux de la crise alimentaire et malnutrition.

La clôture des travaux, le 18 janvier 2019 a été  marqué par un plan d’action pour chaque commune représentée, pour la création des comités communaux Sun et une déclinaison dans chaque village a été présenté, mais aussi la mise en place d’un réseau des Maires de l’Est, engagés dans  un plan d’action participatif pour les 6 prochains mois. L’atelier a permis aux élus locaux de l’Est d’avoir les éléments nécessaires et appropriés pour s’accorder sur la question de malnutrition qui revêt d’une importance capitale pour le bien-être et le développement durable.

 

Précedent Commune de Karangasso-Samba : des infrastructures d’adduction d’eau pour 4 villages
Suivant Région de l'Ouest: La commune de Dschang dévoile son budget 2019

Auteur

Vous pourriez aussi aimer

Actu Monde

Le changement climatique causé par l’Homme a commencé il y a 7000 ans

De nouvelles preuves scientifiques étayent l’hypothèse d’une augmentation des gaz à effet de serre provenant de l’activité humaine dès le développement de l’agriculture.

Actu

France : Transpolis, laboratoire de la mobilité de demain

Entre Lyon et Genève, la plaine de l’Ain offre un paysage agricole. Il s’agit d’une apparence puisque ce site militaire laissé à l’abandon est actuellement l’espace pilote de tests grandeur

Actu Cameroun

Est: le sous-préfet ferme des débits de boissons

Cette fermeture est liée à la recrudescence de la nuisance sonore et de l’insécurité dans la municipalité de Bertoua 1er. Max Mbella Edjenguele n’est pas passé par quatre chemins pour

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire