Commune de Bangangté : Jonas Kouamouo prend les rênes !

Commune de Bangangté : Jonas Kouamouo prend les rênes !

Élu vendredi 1er mars 2019, le nouveau maire de la commune de Bangangté, remplace Célestine Ketcha Courtès, devenue ministre de l’habitat et du développement urbain.

Jonas KOUAMOUO a été élu à l’unanimité par les 41 conseillers municipaux. C’était au cours d’une session extraordinaire du conseil présidé par la doyenne d’âge Émilienne KONTCHOU assisté du plus jeune conseiller Éric Payang, en présence du préfet du département du Ndé Oumarou HAMAN WABI.

Les travaux cette session extraordinaire ont duré moins de deux heures. Un temps qui a permis aux 41 conseillers municipaux de cette commune de Bangangté d’exprimer leurs choix pour les derniers mois de ce mandat RDPC. Le Dr Jonas kouamouo, jusqu’ici premier adjoint devient légalement le patron de l’exécutif municipal.

Par ailleurs, il doit achever un mandat salué par les populations de Bangangté qui reconnaissent que cette équipe a fait rayonner la commune de Bangangté sur le plan national et international. C’est en effet les 4 adjoints communaux sur proposition des conseillers, qui ont avancé l’élection permettant ainsi à Robenson NYA de devenir 4ème  adjoint au maire, l’un des plus jeunes conseillers de la mairie de Bangangté. Le préfet du département du NDE, Oumarou HAMAN WABI a salué la sérénité avec laquelle s’est déroulé le scrutin tout en appelant le nouvel exécutif communal à continuer l’œuvre de son prédécesseur.

L’homme porté à la tête de la mairie de Bangangté, Dr Jonas kouamouo, a été 1er adjoint au maire de cette commune en 1996, député suppléant et à ce jour président de la section RDPC NDE Nord. Né en juin 1952, pharmacien biologiste, il a obtenu son Doctorat 3ème cycle en 1980, un doctorat d’Etat en 1988 à l’université de Reims. Installé à Bangangté depuis 1990, il est enseignant à l’université des montagnes, actuellement vice doyen de la faculté de pharmacie, Marié, père de 4 enfants. Il a déjà été premier adjoint lors de la mandature de Tchatchoura Thomas (1997-2002).

 

Précedent France : Six communes préparent un document d'urbanisme conjoint
Suivant Traditions: Inauguration du musée de l'eau à l'occasion du festival Madiba

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 929 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Cameroun

BUNEC: Yannick Ayissi nouveau représentant des Officiers d’état-civil

Le Maire de la Commune d’Arrondissement de Yaoundé 2, a été désigné le 17 juillet 2020 par le MINDDEVEL, afin de représenter les autres communes, au sein du Conseil d’administration

Actu Cameroun

250 millions pour les « élobis »

Le Comité de pilotage du Programme de valorisation des bas-fonds (Pvbf) du ministère de l’Agriculture et du développement rural (Minader) s’est réuni le 24 janvier 2014 à l’effet d’examiner et

Actu Cameroun

Developpement urbain : Le Cameroun et la Tunisie vers une vision commune

La visite officielle du Ministre tunisien de l’équipement, de l’habitat et l’aménagement du territoire du 8 au 10 Septembre 2019 en terre camerounaise, a ouvert une palette d’opportunités avec les

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire