Yaoundé 5: La Commune tourne le dos aux toilettes publiques vertes dans sa nouvelle campagne

Yaoundé 5: La Commune tourne le dos aux toilettes publiques vertes dans sa nouvelle campagne

L’esprit ODD11 n’est pas totalement apprivoisé au Cameroun. La CAY5 a lancé son programme « Un carrefour, une toilette publique » le 19 juin 2020. Villes & Communes s’interroge sur l’efficacité d’une telle campagne à 145 jours de la Journée Mondiale des Toilettes, tandis que 2,4 milliards de personnes sont privées de sanitaires dans le monde.

L’exécutif municipal conduit par Augustin Bala, nouveau maire à l’issue du scrutin du 9 février 2020, veut mettre fin à un phénomène constant dans nos villes : Uriner et déféquer à l’air libre. La municipalité veut doter ses carrefours de toilettes publiques. Si le montant de ces travaux n’a pas été révélé au public, nous apprenons que cela est fait sur fonds propres.

Lire aussi : Partenariat stratégique AIMF-UE : Le Cameroun s’achemine-t-il vers un modèle de durabilité ?

La présentation de cette initiative via la pose de la première pierre du bloc toilettes, s’est faite au quartier Mvog-Ada, en présence du sous-préfet Voundi Elanga, et des représentants traditionnels. Les sites du Marché Essos, ou du Carrefour Pakita sont d’ores et déjà disponibles pour accueillir ces nouveaux dispositifs. Par ailleurs, le maire exhorte les populations à céder à la mairie quelques portions de terrain pour la continuité de ce projet dont l’avantage environnemental et sanitaire est certain. L’entreprise en charge des travaux de construction du tout premier bloc des toilettes publiques de Mvog-Ada, détient 45 jours pour livrer l’ouvrage.

Les toilettes publiques au Cameroun sont très peu présentes dans nos grandes villes, soit dans un piteux état ou hors-service. Souvent, elles ne sont accessibles qu’aux hommes. Seules parfois quelques points payants comme celles situées à la Sonel Centrale Yaoundé, au centre-ville, et de celles dont disposent des agences de voyage inter-urbain, ou encore des lieux de joie & plaisir. Les latrines publiques n’intéressent que très peu le monde politique camerounais. L’illustration en a été faite lors des municipales & législatives, ou aucun candidat n’a fait de l’eau et assainissement son cheval phare de bataille. Les régionales 2020, approchent, mais la température semble encore très lointaine d’ici Octobre.

Lire aussi : Plaidoyer des maires pour les villes résilientes : Un atelier annoncé

Mettre fin à la défécation à l’air libre

La défécation à l’air libre c’est quand les gens défèquent en plein air par exemple, dans les champs, les forêts, les buissons, les lacs et les rivières plutôt que dans les toilettes. De façon globale, la pratique diminue régulièrement, mais son élimination d’ici 2030 qui est l’une des cibles des Objectifs de Développement Durable (ODD) nécessite une accélération substantielle de l’utilisation des toilettes, notamment en Asie centrale et du Sud, en Asie de l’Est et du Sud-Est ainsi qu’en Afrique subsaharienne. Les agences de l’ONU signalent que sur les 673 millions de personnes qui pratiquent la défécation en plein air, 91% vivent dans des zones rurales. Une augmentation de la population dans des pays comme le Nigeria, la Tanzanie, Madagascar et le Niger, mais aussi dans certains États d’Océanie, entraîne une croissance localisée de la défécation en plein air.

Précedent Cote-d’Ivoire - Développement local : Le conseil régional adopte le budget modificatif 2020
Suivant UEMOA: La France soutient le programme de décentralisation à hauteur de 500 millions de FCFA

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 860 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Cameroun

Aménagement routier : Les travaux de La Route Mora-Dabanga-Kousseri lancés

Avec le lancement de ces travaux les populations des départements du mayo-sava, et du Logone et Chari auront la possibilité de se mouvoir localement. La cérémonie de lancement du nouveau

Actu Cameroun

Protection de la nature : 3 régions ciblées par le ministre Helle Pierre

Avec l’appui de l’Université LAVAL au Québec, un atelier de formation et de renforcement des capacités sur les systèmes agro-forestiers résilients aux changements climatiques au Cameroun, s’est tenu  mercredi 13

Actu Cameroun

Développement local: 2ème édition du Prix National des meilleures pratiques communales

La 2ème édition du Prix National des meilleures pratiques communales de développement local du Fonds spécial d’équipement et d’intervention intercommunale (FEICOM) était attendue depuis 2015. C’est finalement le 22 avril

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire