Yaoundé : Le tronçon Etam Bafia – Carrefour Esstig se transforme

 Yaoundé : Le tronçon Etam Bafia – Carrefour Esstig se transforme

Les populations riveraines à cette ligne située en plein cœur de la cité capitale, verront leurs conditions de mobilité changer grâce aux travaux amorcés.

Depuis près de deux mois, la Société Arab Contractors déploie ses engins le long du tronçon qui va du lieu-dit carrefour Etam-Bafia jusqu’à la sortie du carrefour ESSTIG à Kondengui. Le tracé est coupé à toute circulation automobile.

Quelques casses ont été enregistrées pour les constructions qui ont fait des prolongements vers la route. Devant une des maisons cassées à moitié, le vrombissement des engins et des camions venant verser la terre traduisent l’animation du vaste chantier allant du carrefour Etam-Bafia à la route Kondengui avec deux bretelles dont l’une va du stationnement de Mfou à la chapelle Mvog-Mbi et l’autre bretelle qui ressort en face de l’Institut Siantou Supérieur. Ce chantier est mis en œuvre dans le cadre du Plan d’urgence triennal pour l’accélération de la croissance économique (PLANUT), volet voirie. Le maître d’ouvrage est le ministre de l’Habitat et du Développement Urbain (MINDHU) et le maître d’ouvrage délégué est la Communauté Urbaine de Yaoundé (CUY). C’est un financement du budget spécial PLANUT et la durée des travaux est fixée à 12 mois.

Dans 10 mois seulement, les populations d’Etam-Bafia vont pousser un ouf de soulagement car leur quartier, situé à moins d’un kilomètre de la poste centrale, ressemblait à un bidonville en pleine capitale politique. Pendant la saison des pluies, aucune voiture, aucune moto n’osait s’y aventurer à cause de l’impraticabilité des voies, des mares d’eau, en plus de l’insécurité qui en découlait.

De plus, sur cet axe, des rigoles sont en train d’être creusées pour faciliter à l’avenir, la circulation de l’eau qui stagnait sur la route causant des désagréments aux automobilistes et aux piétons.

Des buses seront installées pour éviter des inondations qui étaient fréquentes. Ce quartier mythique de Yaoundé, jouxtant les quartiers Mvog-Mbi, Nkoldongo, Mvog- Atangana Mballa va enfin renaître. L’aménagement de la voirie d’Etam-Bafia avec ses deux bretelles permettra, à coup sûr de résoudre partiellement le problème des embouteillages, et le calvaire subi par les populations de ce quartier longtemps laissé à l’abandon faute de route ne sera plus qu’un triste souvenir.

 

Source : L’Essentiel

Précedent Extrême-Nord : la GIZ Offre des foyers améliorés aux populations
Suivant Gestion des réfugiés : l’Union Européenne débloque 20 millions d’Euros

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 97 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Cameroun

Charles Ateba Eyene est mort

L’acteur politique, membre suppléant du Comité central du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc), parti au pouvoir, s’est éteint le 21 février 2014 dans des circonstances troubles. Le seul point

Actu

Développement local. Les maires pilotent désormais les chantiers routiers de leurs localités.

C’est la déclaration phare faite à la presse le 15 janvier par Emmanuel Nganou Djoumessi, ministre des travaux publics. « Les maires sont maîtres d’ouvrage en ce sens que ce sont

Actu Afrique

Coopération parlementaire : le réseau des députés du Bassin du Niger sollicite le soutien du Cameroun

 Le député malien Abdoulaye Fofana, par ailleurs président du réseau régional des députés du Bassin du Niger a été reçu en audience par le président de la Chambre basse parlementaire

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire