Région de l’Extrême-Nord : Trois communes touchées par les inondations

Région de l’Extrême-Nord : Trois communes touchées par les inondations

Suite à de fortes pluies enregistrées dimanche 13 Octobre 2019, plusieurs localités de la région ont été sujettes aux inondations.

C’est un scénario des plus banals dans la région. Des situations qui interrogent sur le plan d’urbanisme de la ville de Maroua restée en hibernation depuis 2018. Les zones de Zina, Maga et Kaikai, des dégâts matériels considérables et près de 100.000 sinistrés. Plusieurs élites de la région ont mis en cause la non-réalisation de la Digue Route annoncée par le Président Paul Biya en 2012, qui est présentée comme la solution idoine.

Les magistrats municipaux de Kai-Kai, Maga dans le Mayo-Danai et Zina dans le Logone et Chari envisagent des actions concertées. Le Ministre de l’Habitat et du developpement urbain avait effectué une visite dans la région le 6 Septembre 2019 dans le cadre de l’effondrement de deux ponts.

Précedent Changement climatique : Des médecins belges donnent l’alerte
Suivant Grand Prix Cycliste International Chantal Biya : L’Algérie sur le trône de la première étape

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 933 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Cameroun

Mines: Levées géophysiques dans 5 régions du Cameroun

Le 21 janvier 2014, Emmanuel Bondé, ministre des Mines, de l’industrie et du développement technologique annonçait le lancement d’une campagne d’identification de nouvelles zones minières sur la base de levées

Actu Cameroun

Assises Générales de la Commune : Les travaux ouverts !

La rencontre dédiée aux acteurs de la décentralisation acte 1, a été ouverte lors d’une cérémonie solennelle au Palais des Congrès de Yaoundé, mercredi 6 février 2019.

Actu Cameroun

BAFOU – DSCHANG : Le village pleure la reine-maire

Chefs traditionnels, notables, élites politiques et populations s’accordent sur le fait que la disparition de « Ma’a Meffo Nkonla’ah » est une grande perte pour le département en particulier et

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire