HIMO-PNDP : Annick Girardin à Maroua pour le lancement de l’opération

HIMO-PNDP : Annick Girardin à Maroua pour le lancement de l’opération

La Secrétaire d’Etat française chargée du Développement et de la Francophonie était à Maroua le 03 novembre 2015.

La Secrétaire d’Etat française chargée du Développement et de la Francophonie, en séjour au Cameroun, a pris part à la cérémonie de lancement de l’opération à Haute intensité de main d’œuvre (HIMO) dans le cadre du Programme National de Développement (PNDP) présidée par Yaouba Abdoulaye, Ministre Délégué auprès du Ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (MINDEL/MINEPAT).

Au cours de la rencontre qui a vu la participation d’une quarantaine de maires réunis autour du Gouverneur de la région de l’Extrême Nord, de l’Ambassadrice de France au Cameroun et du Directeur de l’Agence Française de Développement au Cameroun, les prises de parole ont porté sur les enjeux de l’opération conduite à titre pilote dans les trois régions septentrionales.

A titre de rappel, l’opération HIMO dans le cadre du PNDP est l’approche retenue pour accompagner la mise en œuvre du Programme d’Aménagement du Territoire (PRODAT) élaboré par le gouvernement en octobre 2014. Envisagé comme formule susceptible de créer des emplois non ou peu qualifiés dans cette partie du pays en proie à l’insécurité liée aux exactions de la secte terroriste Boko Haram, le PRODAT regroupe 94 projets issus des Plans communaux de développement (PCD) et évalués à 98,8 milliards de FCFA. Ses activités sont articulées autour de quatre composantes : la construction et l’aménagement des ouvrages de retenue d’eau ; l’aménagement des périmètres irrigués ; la réalisation d’infrastructures socio-économiques ; le renforcement des capacités des acteurs au niveau local. A terme, les résultats de l’approche HIMO du PNDP permettront d’atteindre les objectifs assignés au PRODAT de manière générale.

Le ministre Yaouba Abdoulaye et son hôte ont conclu que cette opération HIMO aura des effets multiplicateurs sur le développement des communes ciblées, mais permettra aussi d’assurer le transfert de compétences aux communautés notamment pour l’entretien des ouvrages réalisés.

Précedent Dr Zhen Xiaoran : profession, acupuncteur
Suivant Africités 2015: Comment penser et façonner le futur de l’Afrique ?

Auteur

Kamdem Souop
Kamdem Souop 343 Articles

Écrivain, éditeur et spécialiste de communication sur le changement de comportement social, il a dirigé le journal en ligne www.villesetcommunes.info et la WebTv www.villesetcommunes.tv de 2011 à 2020.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Cameroun

Developpement local : Le Comité de pilotage du PRODEL engage des réflexions

Le ministre de l’Elevage, des Pêches et des Industries animales, Dr Taïga a présidé le 07 mai 2019 à Yaoundé, les travaux de la deuxième session du Comité de pilotage

Actu Cameroun

BAFOU – DSCHANG : Le village pleure la reine-maire

Chefs traditionnels, notables, élites politiques et populations s’accordent sur le fait que la disparition de « Ma’a Meffo Nkonla’ah » est une grande perte pour le département en particulier et

Actu Cameroun

Covid-19 : Les populations de Douala invitées à boire chez elles

Après les régions du Sud-Ouest, Est et Adamaoua, c’est au tour du Littoral d’adopter la mesure. Le Gouverneur Samuel Ivaha Diboua a pris un arrêté en ce sens le 2

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire