Douala 4ème : Les populations déguerpies pour construction de drain

Douala 4ème : Les populations déguerpies pour construction de drain

De nombreuses habitations du quartier Mabanda, situé dans l’arrondissement de Douala 4ème ont été démolis vendredi 17 juillet 2020. La Mairie de Douala 4ème , érige en effet un drain sensé protéger la localité d’éventuelles inondations.

C’est parfois l’œuvre de toute une vie. Des habitations anarchiques à perte de vue, qui dégagent à la fois un sentiment d’insécurité et de promiscuité : des bidonvilles. Plusieurs habitants ont donc vu leurs maisons détruites, suite aux travaux de la Mairie de Douala 4 afin qu’un drain sorte de terre, sur la zone Grand-Hangar, quartier Bilingue, Mabanda et Foret Bar. Les autorités administratives qui effectuaient la descente sur le terrain étaient accompagnées de la Police Municipale, Police Nationale, un groupement de gendarmerie pour ne tolérer aucune contestation.

Lire aussi: Planification Urbaine : Une campagne de régularisation des constructions envisagée

Le troisième adjoint municipal El Hadj Nji Fakoue précise au micro de nos confrères d’Equinoxe TV : « On n’est pas venu ici pour casser les gens, on casse lorsque cela est nécessaire en cas de mouvements d’engins,  soit pour quelqu’un qui est vraiment sur les drains. C’est à l’image de ce que l’on doit faire derrière le lieu-dit 5 continents ».

Pour le Chef es travaux, Chargé d’Etudes, Moukouri Dalle Jacques Denis, il affirme : « Nous sommes en train de sortir de la zone la plus délicate, nous allons essayer de rattraper le temps. Mais un des obstacles majeurs, reste la marée. Parce que l’on ne travaille que lorsque la marée est basse. Toutefois, l’un des chefs de blocs du quartier Hombo Jean, dit quant à lui «  que l’œuvre était bien au départ, et qu’au fil du temps, cela nous a apporté plus de problèmes, car ce pont était trop bas ».

Lire aussi: Kengne Fodouop : “Anticiper de 10 ou 20 ans l’avenir de nos villes”

Les travaux préliminaires effectués, l’exécutif municipal annonce un retour en Octobre 2020, pour les travaux définitifs. Les premiers étaient destinés à la circulation de l’eau dans les quartiers.

Source: Equinoxe TV

Précedent Maroua 1er : Le torchon brule entre le Sous-Préfet et les tenanciers de Snack-Bars
Suivant Yaoundé 2: Les habitants de la Briqueterie Zone 4 crient à la spoliation foncière

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 930 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Cameroun

Mobilité urbaine: 48% des camerounais pour le métro!

C’est la substance d’un sondage réalisé le 12 Octobre 2019, en lien avec l’aménagement des villes durables au Cameroun.

Actu Cameroun

Projet COLB: le PNDP aux côtés d’AFROLEADERSHIP

Le Coordonnateur National du PNDP, Marie Madeleine Nga, a présidé le 10 mars 2016 l’atelier de lancement officiel du projet « Cameroon Open Local Budgets » (COLB), en présence du Directeur de

Actu

“Depuis 1994, nous souhaitons que les autorités nous permettre de construire en matériaux définitifs”

Suite à l’incendie qui a ravagé le marché Elig-Edzoa, Villes & Communes a donné la parole aux commerçants sinistrés de l’espace le 7 mars 2019.

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire