Maroua 1er : Le torchon brule entre le Sous-Préfet et les tenanciers de Snack-Bars

Maroua 1er : Le torchon brule entre le Sous-Préfet et les tenanciers de Snack-Bars

L’autorité administrative n’y est pas allée de main morte contre les opérateurs du commerce de nuit vendredi 17 juillet 2020. En effet, le Sous-Préfet Joseph Densou a apposé des scellés sur ces établissements de loisirs pour une période définie, en cause des violations flagrantes de règles édictées.

15 jours. C’est la durée de fermeture des snacks et restaurants de l’arrondissement de Maroua 1er. En cause, l’autorité préfectorale précise que ces acteurs ont violé deux règles, celles de la fermeture tardive de leurs boites, et le non-respect des mesures barrières contre la Covid19 concernant les lieux publics. Les propriétaires courroucés, disent porter plainte dans les jours à venir et précisent au Sous-préfet que ces accusations sont infondées.

Lire aussi: Covid-19 : Les populations de Douala invitées à boire chez elles

Le quartier Domayo par exemple perd l’un de ses fleurons qui d’habitude la nuit tombée grouille de monde. Les tenanciers disent que cela entrainera des pertes économiques qui ne seront aucunement remplaçables ou dommageables.

Lire aussi: Est: le sous-préfet ferme des débits de boissons

L’un des Conseillers juridiques d’une des structures scellées Leonard Lemo, précise qu’il détient un agreement du Ministère du Tourisme et des Loisirs qui lui permet de fonctionner à plein régime. Une licence d’exploitation en additif. Les propriétaires qui sont inquiets pour l’avenir de leurs employés et les dommages causés, envisagent saisir en référé, le juge administratif pour qu’il dise le droit.

Source: Equinoxe TV

Précedent North-West Region: Former Bamenda II Mayor Bows Out
Suivant Douala 4ème : Les populations déguerpies pour construction de drain

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 929 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu

Le changement climatique peut-il faire basculer la présidentielle américaine ?

Si la question climatique divise toujours autant les Etats-Unis, elle s’invite de plus en plus sur la scène médiatique et politique américaine. Jusqu’à jouer un rôle clé dans la prochaine

Actu Cameroun

Recrutement d’agents communaux : le Minddevel dément l’information

Dans un communiqué radio-presse publié mardi 21 avril 2020, le Ministre de la Décentralisation et du Développement Local appelle à la vigilance des populations sur un supposé recrutement de 1600

Actu

Sénégal – Mobilité urbaine : L’État débloque 6,6 milliards de FCFA pour 400 mini-bus

L’Etat du Sénégal a commandé à la société Hinduja Ashok Leyland, 400 nouveaux mini bus Eagle 916, pour une valeur de 6,6 milliards de FCFA.

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire