France : Les communes de Ploërmel et Monterrein fusionnent

France : Les communes de Ploërmel et Monterrein fusionnent

Les conseils municipaux de Ploërmel et Monterrein se sont réunis le 17 octobre 2018, pour la fusion des deux municipalités dès 2019.

Au 1er janvier 2019, les deux communes ne feront qu’une. Ainsi en ont décidé les responsables locaux des deux parties mercredi dernier. A Monterrein, sept élus ont voté « pour » et trois « contre ». La nouvelle commune comptera 10 603 habitants.

Selon Marcel Benoît, maire de Monterrein, le processus de fusion a démarré en mars. En effet, cette fusion permettra aux habitants de Monterrein, de continuer à bénéficier des services publics et d’une qualité de vie, voire même de l’améliorer.

La construction des communes nouvelles, dans le contexte de reconstruction du paysage institutionnel français, obéit à un certain sens de l’histoire et à une tendance lourde dans les changements d’habitudes d’une part et dans la législation d’autre part.

La nouvelle commune verra donc le jour au 1er janvier 2019. Il est à noter que le chef-lieu restera Ploërmel et le nom de la nouvelle commune ne changera pas. La seule commune déléguée sera Monterrein, au moins pour la période jusqu’à 2020.

 

Précedent Élections locales en Côte d’Ivoire : le RHDP déclaré vainqueur
Suivant France - Inondations dans l’Aude : 126 communes en état de catastrophe naturelle

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 933 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu

Logements sociaux : le MINHDU peine à élargir l’offre d’habitat

Un an après sa prise de fonction Célestine Ketcha Courtès, peine à relancer efficacement les programmes nationaux de maisons sociales. Et c’est une tendance confirmée depuis 10 ans.  L’urbanisation au

Actu Monde

Climat: Du sable vert sur les plages pour absorber les émissions de carbone

Verser 2 % d’olivine sur les côtes du monde entier serait suffisant pour stocker 100 % des émissions de carbone des êtres humains.

Actu

Environnement : Préférer le poulet au bœuf réduirait notre empreinte carbone de moitié

L’agriculture représente environ un quart des émissions carbone totales ; il existe un moyen simple de les réduire individuellement selon une étude américaine.

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire