Décentralisation: des avancées dans la mise en œuvre

Décentralisation: des avancées dans la mise en œuvre

Se prêtant au jeu de questions réponses le 22 juin au sénat, Georges Elanga Obam a ressorti les actions à mener dans les communes pour faciliter le processus de décentralisation.

A l’occasion de son tout premier passage devant les sénateurs pour les questions orales au gouvernement, le ministre de la décentralisation et du développement local a principalement répondu aux interrogations du sénateur Alioum Alhadji Hamadou. Les préoccupations sont surtout de savoir les changements pour les collectivités territoriales décentralisées (CTD) depuis la création de son ministère de tutelle le 2 mars 2018.

Le MINDDEVEL explique que dès son entrée en jeu, il a eu à s’entretenir avec l’ensemble des acteurs les acteurs intervenant dans la mise en œuvre du processus de décentralisation. A l’issue de ces rencontres, ils ont entrepris des actions à mener sur cinq points : la mise en place des régions ; le financement de la décentralisation afin de renforcer l’autonomie financière des communes ; la mise à disposition de ressources humaines en quantité et en qualité, soit par des recrutements subséquents, soit par la mise à disposition de personnels de l’Etat, soit par une collaboration plus forte des autres personnels administratifs ; une réglementation plus souple de la commande publique locale.

Concernant les préoccupations relatives aux problèmes entre les magistrats municipaux et les représentants de l’Etat, le ministre Georges Elanga Obam a souligné que « les préfets n’ont pas vocation à se substituer aux magistrats municipaux. Ceux-ci sont des élus. Il ne s’agit pas de rapports hiérarchiques entre eux ». Il poursuit en expliquant que la tutelle d’accompagnement et de conseil exercée par les préfets a pour mission d’assurer le respect de la légalité républicaine et la primauté des intérêts nationaux dans la gestion des CTD.

Précedent Plan spécial jeunes: l'Ouest reçoit plus de 145 millions
Suivant Tubah Council: the relocated marriages of the town hall

Auteur

Nadia Dicka Lobe
Nadia Dicka Lobe 97 Articles

Journaliste passionnée, elle fait ses débuts en presse écrite, puis en radio. Au fil du temps elle se familiarise avec la rédaction web. Récemment son travail est axé sur les questions de décentralisation, de gouvernance locale et de développement local.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Cameroun

Est : le  plan triennal jeunes lancé

Initié en 2014 par le Chef de l’Etat, ce programme spécial triennal vise à promouvoir l’employabilité de la jeunesse. Le ministre Mounouna FOUTSOU a lancé les hostilités à Bertoua le

Actu Cameroun

Douala : La vie sans les “cargos”

Ce principal moyen de locomotion de la capitale économique du Cameroun a été hors de la piste depuis octobre 2014. Ce qui a fortement modifié les habitudes des populations. Quatre

Actu Cameroun

Gouvernance locale : le receveur municipal  de la commune de Tibati  aux arrêts

Détenu depuis deux semaines, il est soupçonné d’avoir commandité un cambriolage à la mairie. Ce dernier a été auditionné le 1er mars dernier. Nana Ismaila, receveur municipal de la commune

1 Commentaire

Laisser un commentaire