VŒUX 2015 : Le Sénat ignore les collectivités territoriales

VŒUX 2015 : Le Sénat ignore les collectivités territoriales

L’allocution de M. Marcel Niat Njifenji, président du Sénat, la Chambre Haute du Parlement n’a fait aucune référence aux problèmes liés à la décentralisation. Autant en termes de bilan 2014 que pour les projections 2015.

Aucun mot ou encore aucune expression sur les collectivités territoriales décentralisées dans l’allocution du président du Sénat le 10 janvier 2015, au cours de la cérémonie de réception des vœux de ses collègues sénateurs et du personnel administratif de cette institution. M. Marcel Niat Njifenji s’est plutôt laissé séduire par l’actualité brûlante depuis le premier tri- mestre 2014 avec les questions d’insécurité au niveau des frontières septentrionales et orientales du Cameroun. Les grands axes de cette préoccupation de souveraineté ont d’ailleurs été l’objet d’une présentation du président de la République le 31 décembre 2014 et le 8 janvier 2015 devant le corps diplomatique accrédité au Cameroun. Une posture républicaine du président du Sénat, mais qui éloigne des préoccupations dans l’implémentation des mécanismes de développement des communes, seules collectivités territoriales décentralisées mises en place dans le cadre de la décentralisation. Ce d’autant que suivant la loi constitutionnelle en vigueur, l’institution qu’il préside représente les Collectivités territoriales décentralisées (CTD). Il n’y a donc pas eu de bilan sur l’activité de cette Chambre au profit des CTD ou encore des projections en cette année où le gouvernement annonce le transfert total des compétences aux communes.

S’inscrivant dans l’air du temps, le président du Sénat a félicité ses collègues sénateurs et l’ensemble du bureau sur l’adoption de « plusieurs lois dont l’importance pour certaines est capitale pour la vie économique, sociale et pour la sécurité de notre pays ». Et de poursuivre que le bilan de l’année 2014 a été « particulière- ment intense sur le plan de l’activité législative, politique et sur le plan de la diplomatie parlementaire ». Permettant ainsi au Sénat, selon son président, de participer à la « stabilité politique, économique et sociale». À cet effet, au-delà du caractère traditionnel de la présentation des vœux au début de chaque année, M. Niat Njifenji appelle ses collaborateurs à plus d’engagement, à plus d’actions, et de quête d’une réussite pour la construction d’une institution de marque.

Dans ce processus de parturition, le président du Sénat a appelé ses collaborateurs à plus de mobilisation. « Nous devons continuer à nous mobiliser sans cesse, à mobiliser tout le pays afin de donner à notre pays tous les éléments pour qu’on puisse sentir la politique du président Paul Biya dans ses grandes intentions de développement de notre pays », a instruit M. Niat Njifenji. Malgré les difficultés de toutes sortes au niveau des ressources humaines et infrastructurelles, le président du Sénat a salué l’accompagnement du personnel « temporaire » qui anime l’appareil administratif au niveau du Palais des Congrès de Yaoundé qui abrite depuis 2013 cette institution.

Sur le plan de l’avancée du processus démocratique, le président du Sénat a tenu à « remercier le président de la République qui facilite l’encrage du Sénat dans le paysage institutionnel de notre pays ». Donnant ainsi une « confiance en l’avenir sachant que nous avançons malgré les difficultés et que nous croyons à la persévérance. Nous plaçons notre travail dans la durée » a-t-il expliqué.

En termes de projections et d’engagements pour l’année 2015, au nom de la Chambre Haute du Parlement, M. Marcel Niat Njifenji a réitéré « le soutien au président de la République dans la défense de l’ordre républicain. Soutien sans réserve dans la guerre qu’il a déclarée à Boko Haram. » Aux forces de l’ordre engagés au front, le président du Sénat salue leur « professionnalisme et la bravoure » sur le théâtre des opérations. Cette pensée va aussi à l’endroit des familles dont les conditions de vie sont depuis lors difficiles.

Précedent Marcel Niat Njifenji : Représente les CTD sans trop d’offensive
Suivant Personnel du Sénat : Le SG annonce l’amélioration des conditions de travail

Auteur

Kamdem Souop
Kamdem Souop 343 Articles

Écrivain, éditeur et spécialiste de communication sur le changement de comportement social, il a dirigé le journal en ligne www.villesetcommunes.info et la WebTv www.villesetcommunes.tv de 2011 à 2020.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Cameroun

Décentralisation : Une stratégie nationale pour corriger les dysfonctionnements

Les grandes lignes de ce document ont été dévoilées au cours de la cérémonie de présentation des vœux au ministre de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation ainsi qu’au ministre

Actu Cameroun

La Mairie de Ngaoundéré II en deuil

Mohaman Toukour, le maire de Ngaoundéré II a trouvé la mort dans un grave accident de la circulation sur la route de Touboro le dimanche 09 février 2014. Il revenait

Actu Cameroun

Developpement local : La Communauté urbaine de Douala affiche ses ambitions pour 2020

Sous la houlette de Roger Mbassa Ndine, le premier conseil de la Communauté s’est tenu dans la cité économique le 19 juin 2020. Occasion pour les responsables de mettre en

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire