Partage de données numériques: les communes de l’Ouest lyonnais s’investissent

Partage de données numériques: les communes de l’Ouest lyonnais s’investissent

Les municipalités de l’Ouest lyonnais ont répondu à l’appel de la métropole au sujet de  « l’Open Data », qui doit permettre de rendre plus accessible les données publiques au citoyen dès ce mois.

Comment redonner confiance au citoyen dans ses institutions ? Voici la question centrale qui occupe l’esprit des élus locaux du Grand Lyon. Pour combattre la défiance envers les institutions, beaucoup sont ceux qui comptent sur l’ouverture à toutes les données publiques des villes et communes, au sujet des subventions, finances, et même les salaires des élus.

Une idée séduisante, connue sous le nom d’open Data, qui connaît des difficultés, techniques notamment. En effet, pour tenter de les dépasser, le Grand Lyon lance en janvier un programme pour accompagner les communes de la métropole vers ce partage des données avec ses communes. Une initiative à laquelle ont candidaté, et ont été choisies, Rillieux-la-Pape, Saint-Didier-au-Mont-d’Or et Champagne-au-Mont-d’Or.

Objectif pour ces communes : répondre à de nouvelles contraintes réglementaires, comme l’a souligné Bernard Dejean, maire de Champagne-au-Mont-d’Or, et profiter de la force d’appui de la Métropole.

source: leprogres.fr

Précedent Assainissement urbain : Célestine Ketcha Courtès se déploie au quartier Essos
Suivant Sénégal - décentralisation: Livraison du Train express régional

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 397 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Monde

French Tech et décentralisation : l’exemple français

La France expérimente une formule de développement des start-up. Une expérience qui peut inspirer le Cameroun et le reste de l’Afrique. Avec le projet privé, 1Kubator, Paris montre l’exemple aux

Actu Afrique

Mali – législatives : Ag Erlaf coupable de conspiration contre l’Etat

Le ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation, Mohamed Ag Erlaf, a avoué le 6 octobre 2018, faire obstacle pour un report des législatives. Le ministre de l’Administration territoriale

Actu Monde

Législatives au Liban : les élections de la dernière chance ?

Moins d’un million d’électeurs étaient aux urnes le 6 mai pour les premières législatives depuis 2009. Des échéances dont les libanais attendent un dénouement positif au regard de la sévère

1 Commentaire

Laisser un commentaire