Mobilité urbaine: 48% des camerounais pour le métro!

Mobilité urbaine: 48% des camerounais pour le métro!

C’est la substance d’un sondage réalisé le 12 Octobre 2019, en lien avec l’aménagement des villes durables au Cameroun.

Téléchargez et visualisez le Data-Gif

Il s’agit d’un sondage réalisé sur un échantillon de 63 personnes via Twitter, qui posait trois éventualités pour le citoyen concernant les nouveaux modes de transport urbain.

Visualisation Data Sondage du 12 Octobre 2019 via Google News Lab. Crédit Open-data: Manfred Essome, Villes & Communes

Les résultats sont unanimes entre le métro, le tramway et la trottinette électrique dans nos villes ( 30 personnes disent oui pour le métro, 27 pour le tramway, et 6 personnes pour la trottinette électrique). Alors que le mois d’Octobre lié à l’habitat dans le monde bat son plein, les populations sont de plus en plus inquiètes et s’interrogent sur les actions dédiées à la mobilité, face au changement climatique, la démographie, la gestion des ressources, et l’équation écologique.

Précedent Marie-Claude Drouin: "Il faut que les maires s'impliquent pour avoir des normes pertinentes pour les villes durables"
Suivant Bafoussam : au moins 42 morts dans un glissement de terrain

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 933 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Cameroun

Décentralisation : Joseph Dion Ngute dévoile la dotation générale de l’exercice 2019

C’est ce qui ressort du décret signé  le 22 février 2019, par le Chef du Gouvernement.

Actu

Région du Sud : Le marché moderne de Sangmélima bientôt opérationnel

Principale annonce de la visite d’inspection effectuée sur le chantier de construction de ce marché le 14 Mars 2019, par René Claude Meka le chef d’état-major des forces armées, et

Actu

Russie : 20.000 manifestants réclament des élections locales libres !

Les russes ont écouté l’appel de l’opposition à manifester ce samedi 20 juillet 2019, après l’invalidation par les autorités, d’une soixantaine de candidats à l’élection du Parlement de la ville

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire