Bafoussam : au moins 42 morts dans un glissement de terrain

Bafoussam : au moins 42 morts dans un glissement de terrain

Un pan d’une colline sur laquelle étaient bâties des habitations précaires a été emporté par les pluies diluviennes.

Au moins 42 personnes ont péri dans la nuit de lundi à mardi dans un glissement de terrain qui a emporté une dizaine de maisons à Bafoussam, dans l’ouest du pays, selon un bilan provisoire.

Le drame s’est produit dans un quartier à Bafoussam, précisément à Gouatché 4 dans le 3ème arrondissement. Un pan d’une colline sur laquelle étaient bâties des habitations précaires a été emporté à la suite de deux journées consécutives de pluies intenses et incessantes, a précisé un haut responsable de l’administration.

« Quarante-deux corps sont déjà » à l’hôpital et le bilan « reste provisoire », selon un communiqué officiel lu en début de soirée à l’antenne de la Cameroun Radio-Television (CRTV). Jusqu’alors, les médias  parlaient d’une trentaine de morts en milieu de matinée.

La réactivité du Gouvernement

« Les habitations qui se sont effondrées sont construites à flanc de colline dans une zone à risques », a précisé nos sources. La saison des pluies sévit en ce moment dans l’ouest du Cameroun mais c’est quasiment l’ensemble de l’Afrique centrale qui est en proie, ces derniers jours, à des précipitations d’une très forte intensité.

Le Ministre de l’habitat et du developpement urbain Célestine Ketcha Courtès, et son homologue de l’administration territoriale Paul Atanga Nji, ont été dépêchés, accompagnés des services de la Protection civile, pour réconforter les familles, prendre la température de la catastrophe et réfléchir aux mesures fortes à prendre. Plus tôt en journée, le Ministre Georges Elanga Obam de la décentralisation et du developpement local en tournée dans la région, s’est rendu immédiatement sur les lieux afin de constater l’ampleur des dégâts, et a décidé unilatéralement de venir en aide aux familles en débloquant la somme de 25 millions de FCFA, fonds qui seront sous la supervision du Maire de Bafoussam 3ème. Une réunion publique a été convoquée par le MINHDU Celestine Ketcha Courtès pour ce mercredi 30 Octobre 2019 dès 14h, dans les services du Gouverneur Awa Fonkam Augustine, de la région de l’Ouest.

« Les recherches se poursuivent. Nous craignons qu’il y ait d’autres morts », a ajouté le Maire. Le gouvernement avait évoqué un « grave sinistre » ayant entraîné « de nombreuses pertes en vies humaines », dans un précédent communiqué presse. Selon la radio, quatre femmes enceintes figurent parmi les personnes décédées. Des photos circulant sur les réseaux sociaux montrent des maisons en briquettes ou en torchis, et aux toits de tôle, effondrées sur le flanc ou au bas d’une colline de terre ocre rouge. Des hommes munis de casques de chantier et de pelles fouillent la boue épaisse en contrebas. Le président Paul Biya a présenté ses condoléances aux familles des victimes via un télégramme officiel.

 

Précedent Mobilité urbaine: 48% des camerounais pour le métro!
Suivant Fichier solde de l’Etat : Le MINFOPRA pour une transformation pertinente de sa gestion

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 933 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Afrique

Mobilité résiliente : La Sierra Leone lance un projet financé par la Banque mondiale

Le gouvernement de Sierra Leone, en collaboration avec la Banque mondiale, a lancé le jeudi 28 novembre le Projet de mobilité urbaine intégrée et résiliente, soutenu par un don de

Actu

Les présidentielles à suivre dans le monde en 2020

Plusieurs pays ont rendez-vous avec les urnes cette année. Revue générale et décryptage des enjeux. Premier round : les présidentielles. Le bouquet : les Etats-Unis en novembre Tout le monde

Actu

Congo – Environnement: Des déchets pétroliers devenus des engrais bio!

 Au Congo-Brazzaville, une entreprise visitée le 3 juin 2019 par les pouvoirs publics, traite les résidus d’hydrocarbures sans les incinérer ni les enfouir pour les transformer en engrais bio.

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire