Marché Elig-Edzoa : Les premiers sinistrés indemnisés

Marché Elig-Edzoa : Les premiers sinistrés indemnisés

Plus d’une centaine de commerçants ont perçu à l’Hotel de Ville de Yaoundé jeudi 7 mars 2019, une aide du Chef de l’Etat.

Ils sont 102 à avoir reçu des mains du Délégué du Gouvernement Gilbert Tsimi Evouna, en présence du ministre de l’administration territoriale et d’autorités préfectorales, 200 000 FCFA chacun, pour appui face aux biens perdus suite à l’incendie de leur marché. Paul Atanga Nji a souligné aux bénéficiaires, le message de réconfort du Président de la République, mais aussi une exhortation à faire bon usage de leur aide. Il s’agit de la première réponse de l’Etat pour un marché qui a subi un énième incendie depuis 1998, le cinquième en date.

vue du marché Elig-Edzoa après le sinistre, jeudi 7 mars 2019.

Pour la circonstance, 29 personnes demeurent en attente de régularisation pour pouvoir bénéficier de l’aide du Président. L’administration territoriale a signifié mettre cela en étude dans les plus brefs délais pour une réponse efficace.

Précedent Yaoundé – Marché Elig-Edzoa : Paul Atanga Nji fait le point
Suivant "Depuis 1994, nous souhaitons que les autorités nous permettre de construire en matériaux définitifs"

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 737 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu

Région de l’Ouest: Célestine Ketcha Courtès en visite de travail

Le Ministre de l’Habitat et du Développement Urbain, effectue une visite d’évaluation des chantiers de la région du 26 au 27 février 2019.

Actu Cameroun

HIMO : Le MINHDU en appui aux communes de Bamenda 1er et Limbé 3ème

Le ministère de l’habitat et du développement urbain, a procédé à un don de matériels aux deux municipalités le 19 octobre 2018 à Yaoundé. Dans le cadre de la méthode

Actu

Pérou – élections anticipées: Le président Martín Vizcarra dissout le parlement !

Le Chef d’État péruvien  a annoncé lundi 30 Septembre 2019, la dissolution du Parlement, dominé par l’opposition, et la tenue d’élections anticipées, sur fond de crise institutionnelle.

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire