Cote-D’Ivoire : Yamoussoukro envisage un nouveau schéma directeur d’urbanisme

Cote-D’Ivoire : Yamoussoukro envisage un nouveau schéma directeur d’urbanisme

La salle de réunion de la préfecture a abrité le 9 juillet 2020 un atelier sur l’urbanisation de la capitale politique et administrative. Le nouveau schémas est attendu dans 4 mois.

 

Le nouveau schéma directeur d’urbanisme de la capitale politique et administrative de la Côte d’Ivoire sera prêt et livré en novembre. Dans cette perspective, Kra Kouman, directeur général de l’urbanisme et du foncier, a lancé officiellement, le 9 juillet, les études de révision du schéma directeur d’urbanisme de Yamoussoukro Horizon 2030, à la salle de réunion de la préfecture.

 

Cet atelier de lancement des études vise à réunir, entre autres, les représentants du secteur public, la chefferie traditionnelle, le secteur privé, la société civile, à l’effet d’échanger et de prendre en compte les préoccupations et suggestions de toutes ces couches. Et ce, dans la perspective d’un schéma consensuel et aisé dans son application sur le terrain. Car au final, il s’agit de doter Yamoussoukro, bénéficiant du statut de capitale politique et administrative de la Côte d’Ivoire acquis le 22 mars 1983, d’un schéma qui s’inscrit dans la vision de développement imprimée par le Président Félix Houphouët-Boigny, dont le premier schéma a été conçu en 1986, sous sa gouvernance.

Lire aussi: Developpement des territoires ruraux en Cote-D’Ivoire

Après quoi, Yamoussoukro a bénéficié d’un Plan directeur d’urbanisme en 1997, sous l’autorité de l’ancien ministre résident du district autonome de Yamoussoukro, Jean Konan Banny. Deux autres Plans directeurs d’urbanisme ont été adoptés en 2012 et en 2016.

 

Cette nouvelle révision du schéma directeur d’urbanisme doit s’attarder, selon Kra Konan, sur les limites définies par celui de 2016. « Les actions qui doivent être menées doivent être ordonnées. C’est la raison pour laquelle les outils de planification du développement doivent être constamment révisés. La dernière étude a été approuvée par le gouvernement. Malheureusement, nous nous sommes aperçus, 5 ans après, qu’il y a des aspects qui n’ont pas été pris en compte. Il s’agit donc d’apporter une correction à l’étude qui a été faite précédemment », a-t-il expliqué.

Lire aussi: Mobilité Urbaine à Abidjan: 90 millions d’Euros pour moderniser

Avant d’ajouter : « Des espaces qui ne sont constructibles, des voies structurantes que nous devons repositionner dans le présent schéma, notamment de grands équipements structurants telles des écoles comme l’Inp-HB à qui nous devons redonner tout l’espace nécessaire à son extension. Également, d’autres aspects pourront aussi être traités. Il s’agit de la question des lotissements ». Il a, en outre, souligné que ces révisions successives ne sont pas spécifiques à Yamoussoukro.

Lire aussi: Nouvelle politique de décentralisation en CIV

Selon Stéphane Bahou, directeur du cabinet Agence africaine d’aménagement et d’urbanisme, Yamoussoukro, au regard de son statut de capitale, ne peut pas être planifiée comme les autres villes de Côte d’Ivoire. «C’est donc cette grille que nous allons prendre en compte, en plus de la vision du Président Félix Houphouët-Boigny et d’autres éléments», précise-t-il.

 

Source : fratmat.inf

 

Précedent Conseillers régionaux: Paul Biya dévoile les caractéristiques des insignes et attributs
Suivant Burkina-Faso - Gouvernance locale : La gestion du Fonds minier examinée

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 933 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu

Royaume-Uni : le changement climatique fait renaître des plantes anciennes

D’après les botanistes, les cycadées poussaient massivement à l’époque des dinosaures.

Actu

France : Bouygues Travaux Publics et le groupe MND développent un nouveau mode de transport urbain par câble

Un nombre croissant de villes à travers le monde font aujourd’hui face à des enjeux de mobilité majeurs. Le développement d’une solution de mobilité durable grâce au transport urbain par

Actu

France – Accès à l’information : 18 communes du Var vont bénéficier d’une borne Wi-Fi publique

Elles vont bénéficier d’une enveloppe de 10.000 euros versés par l’Europe pour installer cette borne dans un lieu public.

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire