Afrique Centrale : l’autonomisation financière des autorités locales au cœur des échanges de la conférence des maires d’Afrique Centrale à Libreville

Les travaux de la Conférence des Maires des Capitales et Métropoles d’Afrique centrale qui se sont tenus à Libreville les 25 et 26 octobre 2017 ont permis un échange d’expérience en matière d’autonomisation financière des Autorités locales suite aux opérations d’adressage et de modernisation financière menées avec l’AIMF et l’Union européenne à Libreville, Pointe Noire, Douala, N’Djamena et Bangui et une diffusion de ces acquis auprès des maires des villes de la sous-région et du Gabon.

Ces projets ont permis une augmentation des ressources propres des communes de 15 à 39%. A Libreville, le nombre d’activités taxables identifiées localisées supplémentaires grâce au projet est de 18 833 qui s’ajoutent aux 21 000 activités existantes avant le projet. Par rapport à 2014, la commune a connu une augmentation de ses ressources propres de 39,42% en 2015, et 28,42% en 2016 malgré la crise économique que traverse le pays. La modernisation des finances a permis de dégager un excédent budgétaire de + 8, 750 Mds FCFA en 2015 et de 9,940 Mds FCFA en 2016.

Précedent Afrique Centrale: les maires et responsables des collectivités renforcent le dialogue avec la CEMAC
Suivant Île de la Reunion: Assisses du bureau de l’association des villes et communes de l’océan indien à saint-denis

Auteur

Nadia Dicka Lobe
Nadia Dicka Lobe 97 Articles

Journaliste passionnée, elle fait ses débuts en presse écrite, puis en radio. Au fil du temps elle se familiarise avec la rédaction web. Récemment son travail est axé sur les questions de décentralisation, de gouvernance locale et de développement local.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Afrique

Changements climatiques : l’exemple sénégalais inspire

Alors que le président sénégalais sera, en sa qualité de président en exercice du Sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement francophones, le porte-voix des autorités locales francophones à Paris

Actu Afrique

Tunisie. Un nouveau projet de développement local intégré

Le projet intitulé «Initiative pilote pour un développement local intégré» (IPDLI – BIT/UE) a été lancé par le Bureau international du Travail (BIT) en Tunisie, avec l’appui de l’Union européenne

Actu Afrique

Niger : 4 maires révoqués par le gouvernement

Le gouvernement nigérien a démis de leurs fonctions le 25 septembre 2018, quatre élus locaux pour pratiques frauduleuses. Les maires des communes rurales de Harikanassou, Tchadoua, Gothèye et celui de

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire