Côte d’ivoire: Une nouvelle politique de décentralisation en 2017

Côte d’ivoire: Une nouvelle politique de décentralisation en 2017

La transformation de la structure des économies locales pour que les retombées de la croissance économique et l’émergence soient palpables par les populations est désormais la nouvelle priorité de la politique de décentralisation.

 Le Secrétariat National au Renforcement des Capacités et le ministère de l’Intérieur ont lancé officiellement, le19 octobre 2017 le processus du diagnostic des capacités des collectivités territoriales, comprenant 197 communes, 35 régions et 2 districts.

Cette opération qui vise la transformation des économies locales pour assurer un développement équilibré et inclusif, pour sa phase pilote va être expérimentée dans 8 collectivités locales ; Nawa, Marcory, Kabadougou, Sinfra, Abengourou, Diabo et Bangolo puis dans le district de Yamoussoukro. Vincent Toh Bi, Directeur de Cabinet, représentant, Sidiki Diakité, ministre de l’Intérieur, a réaffirmé l’intérêt du gouvernement pour le développement local, la base de la politique de développement socio-économique de la Côte d’Ivoire.

Grâce aux différente initiatives qui ont été mises en place, désormais les ivoiriens pourront aspirer à de meilleures conditions sécuritaires ; ce qui leur redonne la possibilité de rêver.
L’émergence qu’attendent les ivoiriens en 2020, ne se repose pas seulement sur l’expansion du béton. Le processus devra également faire l’éloge de l’esprit, donc de l’homme dans un environnement où il trouve un mieux-être pour son épanouissement (sa ville, sa localité, notamment). Les cités et collectivités territoriales fixeront par le biais de ce plaisir de vivre fixer les populations.

Le gouvernement ivoirien  pour sa part, s’engage à créer le cadre institutionnel d’une meilleure pratique de la décentralisation. Pour ce faire, 80 milliards de Fcfa sont prévus dans le cadre du C2D. Par ailleurs, les élus locaux ont la possibilité, au travers de la coopération décentralisée, de rechercher des financements.

Précedent 100e congrès des maires de France : François Baroin, premier maire de France pour trois années de plus
Suivant 20 communes primées par le PNDP

Auteur

Nadia Dicka Lobe
Nadia Dicka Lobe 98 Articles

Journaliste passionnée, elle fait ses débuts en presse écrite, puis en radio. Au fil du temps elle se familiarise avec la rédaction web. Récemment son travail est axé sur les questions de décentralisation, de gouvernance locale et de développement local.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu Afrique

Gambie : une femme à la tête de la Mairie de Banjul

Le 12 mai 2018, Rohey Malick Lowea été élue maire de la capitale gambienne Banjul. Cette femme de 46 ans, devient la toute première à diriger une municipalité dans l’histoire

Actu Afrique

Côte d’Ivoire – Mobilité urbaine: 267,6 millions d’euros pour Abidjan

Le gouvernement ivoirien a ratifié mercredi9 Octobre 2019, un accord de prêt de 267,6 millions d’euros conclu avec l’Association internationale de développement (AID) du Groupe de la Banque mondiale en

Actu Afrique

Île de la Reunion: Assisses du bureau de l’association des villes et communes de l’océan indien à saint-denis

Le Bureau de l’Association des Villes et Communes de l’Océan Indien s’est tenu à Saint-Denis le 3 novembre 2017 et a rassemblé l’ensemble des Maires des capitales de l’Océan indien :

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire