Adamaoua – Insécurité : Paul Atanga Nji prend le pouls

Adamaoua – Insécurité : Paul Atanga Nji prend le pouls

Le ministre de l’administration territoriale est allé sur le théâtre des opérations lundi 4 février 2019, sur instructions du président de la République.

Ces derniers mois, l’insécurité a atteint de proportions inquiétantes dans la région de l’Adamaoua. Principales cibles : les éleveurs. Le Chef de l’État a dû prendre des mesures fortes. Lors du discours du triomphe de la 36e Promotion de l’EMIA, Paul Biya appelait déjà le haut commandement de l’armée à mettre un terme aux vols de bétail dans la région de l’Adamaoua.

Suite aux multiples plaintes des populations, en particulier des éleveurs. Ainsi, 130 éléments du Groupement polyvalent d’intervention ont été déployés dans cette partie du pays le 30 janvier 2019. En plus, la présence du Ministre de l’Administration territoriale sur le terrain, porteur du message d’assurance du chef de l’État, ravive la sérénité au sein des populations.

Il faut dire que les chiffres sont effrayants ; Entre 2015 et 2018, plus d’1,2 milliard de rançons payées par les populations, 8000 bœufs volés, Une trentaine de personnes kidnappées. Par ailleurs, un soupçon de complicité pèse sur une frange de la population et les autorités locales, notamment à Tignère, Galim et Belel.

source: CRTV

Précedent Assises Générales de la Commune : Georges Elanga Obam rassure
Suivant Assises Générales de la Commune : Les travaux ouverts !

Auteur

Manfred Essome
Manfred Essome 933 Articles

Intéressé par les questions internationales, il a pris ses marques en radio et télévision.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Actu

Douala : Crise de compétences entre la CU et la CAD 1er

L’interdiction de ventes de tickets de parkings et le remorquage dans la capitale économique par la Communauté urbaine le 26 juin 22019, fait ressurgir une querelle des plus étranges entre

Actu Monde

France: Alain Juppé de la Mairie au Conseil constitutionnel

L’ancien premier ministre et actuel maire de Bordeaux, Alain Juppé, a annoncé mercredi qu’il a accepté la proposition du président de l’Assemblée nationale, Richard Ferrand, de siéger au Conseil constitutionnel.

Inter-Communes

Nkolmesseng : La commune de Bangangté et Yaoundé 5 à l’œuvre

L’autorité préfectorale a entrepris les démarches avec l’accompagnement de la mairie de Bangangté, afin d’amoindrir l’état poussiéreux des routes, samedi 19 janvier 2019.

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire