Catastrophes : Le Minatd forme les journalistes

Catastrophes : Le Minatd forme les journalistes

La direction de la Protection civile du ministère de l’Administration territoriale et de la décentralisation a organisé le 24 janvier 2014 au monastère des Bénédictins du Mont Febé à Yaoundé un atelier à l’intention d’une trentaine de journalistes. Il était question de renforcer leurs capacités dans le traitement de l’information en situation de catastrophe ou de crise. A cette occasion, les hommes de médias se sont familiarisés avec les quatre grandes catégories de risques : risques naturels (séismes, éruptions volcaniques, glissements de terrain…), risques sanitaires (épidémies…), risques technologiques (liés à une technologie qui met en péril l’environnement ou l’intégrité des personnes et des biens) et risques sociaux (conflits interhumains, litiges fonciers…).

Cet atelier a été organisé trois jours avant la visite du Secrétaire général de l’Organisation internationale de la protection civile (Oipc), Vladimir Kushinov.

Précedent Forêts : La gouvernance préoccupe à l’Est
Suivant L’Afd prête 52 milliards au Cameroun

Auteur

Kamdem Souop
Kamdem Souop 343 Articles

Écrivain, éditeur et spécialiste de communication sur le changement de comportement social, il a dirigé le journal en ligne www.villesetcommunes.info et la WebTv www.villesetcommunes.tv de 2011 à 2020.

Voir tous les articles de cet auteur →

Vous pourriez aussi aimer

Analyses

MINDDEVEL : les défis de Georges ELANGA OBAM 

Le dernier né des départements ministériels aura la charge d’élaborer la législation pour un fonctionnement optimal des collectivités territoriales. Un budget de 11,477 milliards de FCFA au MINDDEVEL. Une enveloppe

Actu Cameroun

Mobilité Urbaine en Afrique : Le Cameroun abrite les travaux de la 3ème conférence

En posture de représentante personnelle du Premier Ministre du Cameroun, Joseph Dion Ngute, empêché, Célestine Ketcha Courtès a ouvert solennellement les travaux de la 3ème conférence sur la mobilité urbaine

Actu Cameroun

Développement local: Ngaoundéré accueille bientôt une maison de charcuterie

C’est dans le souci d’assainir l’assiette économique via la commercialisation de produits charcutiers dans la région que les études de la première phase de mise en place, ont été rendues

0 Commentaire

Aucun commentaire pour l'instant!

Soyez le premier à commenter cet article!

Laisser un commentaire